Je soutiens Glenn Beck Par Emmanuel Navon

www.navon.com

Les Nations Unies et les soi-disant organisations des droits de l’homme « sont devenues des harceleurs et une parodie grotesque des principes qu’elles disent défendre. Elles critiquent les nations libres et protègent les tyrans. Elles dénoncent l’Amérique et Israël, qui sont des nations libres, et n’ont rien à redire des nations qui ne sont pas libres. Leur hypocrisie est presque comique. Leur force morale ne vaut plus rien. »

Si ces paroles de vérité et de bon sens avaient été prononcées par Tzipi Livni, les médias israéliens auraient applaudi des deux mains. Mais comme ils ont été prononcés par Glenn Beck lors de son événement « Restaurer le Courage », on nous explique qu’ils sont démentiels et qu’ils constituent un obstacle à la paix.

L’organisation américaine « Media Matters for America, » dont le but officiel est de “lutter contre la désinformation de droite dans les médias américains » ne cesse de s’en prendre à Glenn Beck. L’un des principaux donateurs de Media Matters est George Soros, qui finance aussi J-Street. C’est entre autres à cause de Média Matters que le programme de Glenn Beck sur Fox News a été annulé.

Aux Etats-Unis, les médias tentent de faire taire Glenn Beck. En Israël, la plupart des journalistes essaient de le présenter comme un fou qu’il ne faut pas écouter.

Par exemple, Jonathan Lis du journal Haaretz a qualifié de « cirque » l’événement de Glenn Beck à Jérusalem, et a traité avec dérision le fait que Beck ait honoré Rami Lévy ainsi que le Maire d’Itamar. Rami Lévy a été honoré parce que son nouveau supermarché dans le Goush Etzion est un exemple de coexistence entre Juifs et Arabes, et parce qu’il aide les orphelins de la famille Fogel, et qu’il donne de la nourriture gratuitement aux Arabes pendant le Ramadan. Le Maire d’Itamar, quant à lui, a été honoré parce que c’est dans son village que la famille Fogel a été sauvagement massacrée. Mais comme le modèle de générosité et de coexistence de Rami Lévy et comme la tragédie de la famille Fogel se passent au-delà de la « ligne verte, » Haaretz se doit de les traiter avec dédain.

Quant à Tal Schneider du journal Globes, il a qualifié Beck d’ « extrémiste » parce que Beck s’oppose à la création d’un Etat palestinien et à la division de Jérusalem, et parce qu’il accuse l’Islam radical d’attiser les conflits dans le monde. La plupart des Israéliens sont contre la division de Jérusalem. Sont-ils également « extrémistes» ? Et Samuel Huntington fut-il extrémiste pour avoir écrit que « Les frontières de l’Islam sont sanguinaires » ?

Jonathan Lis et Tal Schneider ont utilisé plus ou moins les mêmes mots pour dénigrer Glenn Beck. Pour Lis, « un publique israélien ne se reconnaîtrait pas dans le discours de Beck. » Quant à Schneider, il écrit que « Les Israéliens, même ceux d’entre eux qui sont de droite, n’aiment pas les messages extrémistes d’un Chrétien étranger. » Mais ce que Lis et Schneider entendent par « Israélien » c’est la minorité qu’ils représentent, à savoir une population de gauche, urbaine et laïque. Or beaucoup d’Israéliens se reconnaissent dans le discours de Glenn Beck. Quant à Tal Scheider, il n’a rien contre les messages extrémistes du Chrétien Jimmy Carter.

Beck a bien sûr plus d’autres ennemis en Israël. La liste inclut des gens aussi différents que le Rav Eliashiv (le leader reconnu du Judaïsme ultra-orthodoxe lithuanien) et Yariv Oppenheimer (le directeur de « Shalom Archav »). Mais Beck a aussi des soutiens respectables, comme le Rav Shlomo Riskin qui a déclaré en substance en ouvrant l’événement « Restaurer le Courage » que le Sionisme est la manifestation de la promesse de Dieu au peuple juif et que nous devons être reconnaissants à Glenn Beck pour proclamer cette vérité haut et fort parmi les nations.

Tant le Rav Eliashiv que Yariv Oppenheimer ne supportent pas Glenn Beck parce qu’ils ne croient pas, et parce qu’ils ne veulent pas entendre, que le Sionisme a une signification religieuse. Pour le Rav Eliashiv, le Sionisme est une révolte contre la volonté divine. Pour Oppenheimer, le Sionisme n’est légitime que s’il est vidé de tout contenu religieux.

Car voici ce que Glenn Beck a déclaré lors de son événement à Jérusalem : « Mes amis israéliens, j’ai un message pour vous. Vous ne devez pas perdre espoir. Vous ne devez pas perdre confiance. Vous devez rester courageux. Et votre courage doit découler du fait que c’est Dieu qui vous a amenés dans ce pays. Israël n’existe pas grâce à Balfour ou à Truman. Israël existe parce que le Dieu d’Abraham tient ses promesses. »

Mise à part la référence à Balfour et à Truman, c’est ce que dit Rachi dans son commentaire du premier verset de la Torah : que lorsque les nations diront que les Juifs ont volé la Terre d’Israël, leur seule réponse valable est que Dieu a créé le monde et qu’il a décidé de donner la Terre d’Israël au Peuple d’Israël. C’est parce que Beck a dit cela que les gens qui rejettent la foi juive sont furieux contre lui.

« Condamnez-moi, attaquez-moi » a dit Beck dans son discours à Jérusalem. « Je soutiens Israël. » Il faut du courage pour prononcer ces mots, et Beck a payé un prix pour son courage. Et soutenir Beck, en Israël, a également un prix. C’est pourquoi tant de journalistes et universitaires israéliens ont publiquement pris leurs distances vis-à-vis de Glenn Beck, par souci pour leur réputation, pour leur vie sociale, et pour leur carrière. Je ne les juge pas, mais je veux que tout le monde le sache : Je soutiens Glenn Beck.

Emmanuel Navon, 30 août 2011.

Le commentaire d’Eli d’Ashdod

Je soutiens moi aussi Glenn BECK, et je vous invite à lire l’article suivant: Un mouvement planétaire de défense d’Israël commence par Guy MILLIERE.

Nous en avons assez de cette comédie que nous jouent les gauchistes, et les partis socialistes qui n’ont aucun programme économique et qui ne savent que braire, relayés par les médias à la botte des pays arabes.

Bonne lecture.

Eli d’Ashdod

Ecrivains en Arabie: le secret du succès d’Israël

Les articles sur Israël dans les médias arabes sont toujours très négatifs. Pour une fois, l’observatoire des médias arabes a relevé deux chroniques très inhabituelles dans deux journaux en Arabie Saoudite.

Bonne lecture

Ecrivains en Arabie: le secret du succès d’Israël

Le 7 Juin 2011, deux chroniqueurs saoudiens – Khalaf Al-Harbi libérale, du quotidien saoudien Okaz, et Fawaz Al-‘Ilmi, du quotidien saoudien Al-Watan – ont publié des articles comparant la situation d’Israël à celle des pays arabes . Al-Harbi a estimé que le secret du succès d’Israël réside dans son régime démocratique et son respect pour les droits humains de ses citoyens, alors que Al-‘Ilmi écrit que la prospérité d’Israël était due à son investissement dans l’éducation et la science.

Il faut noter que ces articles sont un phénomène très rare dans la presse du gouvernement saoudien.

Voici des extraits des deux articles:

Al-Harbi: «Pouvons-nous vraiment encore croire qu’Israël est une entité temporaire appelé à disparaître? »

Al-Harbi a écrit:. «Quand nous étions jeunes, les enseignants nous ont fatigué en réitérant que Israël est, sans conteste, un pays temporaire et transitoire. Quand nous sommes devenus assez vieux pour lire les journaux et des livres, on a rempli nos têtes avec les raisons pour lesquelles Israël ne pouvait pas continuer à exister dans son environnement arabe. Pendant toutes ces années, nous avons attendu le moment où Israël allait disparaître, et nous sommes ici, aujourd’hui, a assister à l’instant où les pays arabes commencent à tomber, les uns après les autres.

« Il ya quelques jours a été le 44e anniversaire de la défaite dans la guerre de 1967, la naksa, quand Israël a englouti les terres arabes … Il y a une semaine ou plus, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a prononcé un discours brillant, avant le Congrès américain dans lequel il a souligné qu’Israël ne reviendrait pas aux frontières de 1967. Cette déclaration signifie que Israël a atteint un tel degré de complaisance et la tranquillité qu’il n’est plus disposé à négocier, même sur ces terres qu’il a admis occuper en 1967, et certainement encore beaucoup moins sur les terres qu’il occupait en 1948. Avons-nous vraiment encore croire qu’Israël est une entité temporaire appelé à disparaître?

«Peut-être d’Israël disparaîtra dans 100 ou 200 ans, comme personne ne peut prévoir ce qui va arriver dans l’avenir. Toutefois, en regardant l’état actuel de ses voisins arabes, je vois des pays pourris, des entités politiques qui n’ont pas la capacité de maintenir leur l’unité nationale, et les armées qui ne cherchent pas à détruire Israël, mais plutôt à effacer leurs propres peuples …

« Le secret de la survie d’Israël, en dépit de tous les grands défis auxquels il a dû faire face, réside dans la démocratie et le respect de la valeur de l’individu, indépendamment du racisme israélien et de a brutalité vis-à-vis de ses ennemis arabes. Le secret de l’effondrement des pays arabes, l’un après l’autre, réside dans la dictature et l’oppression de l’individu … Il est impossible pour un pays arabe, un voisin d’Israël, de réussir la libération de la Palestine en niant la dignité des individus dans de ses propres frontières.

Israël a gagné la guerre après la guerre, et conquis des terres arabes plus grandes qu’Israël lui-même en taille et en population. Ils ont ensuite développé la fabrication, l’industrie, et l’invention. Le revenu moyen y est deux fois la moyenne des revenus dans les pays arabes voisins. Israël s’est établi par lui-même comme un fait incontournable. A toutes les étapes de son développement, il tirait sa puissance de l’honneur qu’il accorde à ses citoyens, tandis que ses voisins arabes piétinaient les propres citoyens sous des bottes militaires.

« Si seulement nous pouvions entrer en contact avec nos professeurs de l’époque pour leur faire savoir qu’Israël existe toujours, alors que les Arabes se dirigent vers la destruction. Afin de savoir qui restera et qui va périr, il faut toujours vérifier qui a la démocratie, les droits humains , et la justice sociale. « [1]

[1] Okaz (Arabie Saoudite) 7 Juin 2011.

Al-‘Ilmi: Israël est à l’apogée de la recherche scientifique, les Arabes à son nadir

Al-‘Ilmi écrit: «… Tawasul [2] est le site officiel du ministère israélien des Affaires étrangères, et, contrairement aux sites arabes, il met à jour ses entrées toutes les 12 minutes autour de l’horloge et les offre en arabe, en hébreu, en persan, en anglais, français et russe. Le 20 Janvier, le site a publié un rapport qui a révélé que le seul registre au monde pour les Arabes donneurs de moelle osseuse est située dans le Centre médical Hadassah, associé à l’Université hébraïque de Jérusalem. Il est à noter que les Arabes vivant en Israël ne sont pas plus de 1,2 millions sur les 400 millions d’Arabes vivant dans le monde.

«Le rapport, préparé par Avigayil Qadesh, note que le Dr Amal Bishara, qui supervise les dons d’organes au Centre médical Hadassah – une femme arabe avec un doctorat en sciences de la vie et de l’immunologie – a simplement visité plus de 60 villes et villages arabes depuis que le registre de moelle osseuse a été fondée en 2008. Elle l’a fait d’elle-même pour poursuivre ses propres recherches et de compléter le registre juif, qui a été créé à l’hôpital il y a 22 ans. Grâce à des conférences et des réseaux sociaux, cette femme arabe médecin ajouté 9000 noms de donneurs arabes de moelle, permettant ainsi la réalisation de six transplantations grâce au don de cette moelle osseuse … Il faut noter que 60% des Arabes qui besoin de ces transplantations trouveront des donateurs au sein de leurs familles, et que 90% des demandes de greffes de moelle osseuse sont pour des enfants arabes qui souffrent de maladies héréditaires dues aux mariages consanguins.

«Avant que ces donneurs arabes étaient enregistrés, le centre médical Hadassah avait largement échoué à élargir son registre de donneurs, ou à organiser les dons de moelle des Juifs aux Arabes ou vice versa. Mais, grâce à ce médecin arabe, les perceptions ont changé, et les Arabes et les Juifs sont prêts à faire don de moelle osseuse de l’un vers l’autre, afin de sauver la vie de quelqu’un qu’ils ne connaissent même pas.

«Cette année, Israël a publié de nombreuses études scientifiques qui le placent à la première place mondiale en termes de nombre d’études publiées par habitant – 12 études par 10.000 habitants, les Etats-Unis, en deuxième place, avec 10 études par 10.000 habitants, suivie par la Grande-Bretagne, avec neuf. Les pays arabes, eux, sont tous à l’extrémité inférieure de la liste.

«Les études sur les lacunes en science et technologie entre les Arabes et Israël montrent que les dépenses annuelles pour l’éducation du citoyen arabe a chuté à $340 alors qu’en Israël il est à plus de $2500. Au delà de mesurer les indices concernant les revenus, l’éducation, d’autres indices placent pour la qualité dans le domaine de la santé Israël à la 23e place mondiale, tandis que l’Egypte a baissé au 199e rang, la Syrie au 111e, la Jordanie au 99e et au Liban pour 82e. Par opposition, la qualité de la santé s’est beaucoup amélioré en Cisjordanie et à Gaza. En ce qui concerne le nombre de scientifiques engagés dans la recherche, Israël a 1395 par million de citoyens, par opposition il y en a 136 par million d’habitants dans le monde arabe … Les statistiques de l’UNESCO indiquent que, en moyenne, les dépenses de recherche scientifique dans les pays arabes ne dépassent pas 0,2% du budget annuel, alors en Israël, le chiffre est de 4,7%, le plaçant dans le monde à la première place. ..

«Depuis maintenant dix ans, Israël a su nouer des liens stratégiques avec des pays scientifiquement avancés en vue de fusionner ses centres de recherche avec leurs centres de recherche, et afin d’encourager ses scientifiques à prendre part à des programmes de développement international. Aujourd’hui, il y a 21 centres internationaux de science en Israël … Ils obtiennent avant tout le monde les résultats des études de ces centres, et récoltent leurs fruits et en utilisant leur expertise scientifique pour faire avancer les inventions israéliennes.

«La stratégie israélienne dans la science et la technologie est basée sur la recherche de nouvelles approches dans la recherche scientifique et de l’invention technologique par la formation de nouvelles générations de scientifiques – en particulier en physique, chimie et les sciences naturelles et sociales. Israël est convaincu que ces sciences lui permettront de contrôler le monde et diriger sa course.

« Depuis 1949, Israël a établi des instituts pour la géologie marine et le nucléaire, des instituts de physique, ainsi que des instituts pour l’étude des régions désertiques et des technologies de l’information. Israël fait usage de la recherche scientifique et du développement technologique pour sécuriser ses côtes et répondre à ses besoins stratégiques de défense et de sécurité, et aussi afin de protéger l’environnement, de découvrir et de développer les ressources naturelles et de les utiliser avant les autres, pour produire des alternative énergétiques pour l’électricité, les communications et technologies de l’information et de la recherche…. »[ 3]
Notes:

[1] Okaz (Arabie Saoudite) 7 Juin 2011.

[2] Altawasul.com

[3] Al-Watan (Arabie Saoudite) 7 Juin 2011.

Deux chroniques étonnantes dans les journaux en Arabie: le secret du succès d’Israël

Le commentaire d’Eli d’Ashdod

Depuis quelques temps je préparais un article sur les raisons du succès d’Israël, je suis heureux de m’être fait soufflé l’idée par des arabes.

Dans le premier article on voit que c’est grace à la ténacité d’un Docteur arabe que la banque de donnée arabe a pu progresser.

Gageons que grace à ce genre d’articles écrits par des arabes, les populations progresseront dans l’étude qui est la mère de tout richesse, mais pour ceci il faut que les enseignants révisent leur programme, et que les livres confiés aux enfants soient le reflet de la réalité, et non une accumulation de mensonges tels que ceux publiés par Hachette pour la rentrée scolaire.

Si les arabes s’orientent dans ce sens, peut être oublieront ils de quémander l’assistance des pays occidentaux, et deviendront ils auto suffisants, leur fierté en sortira grandie, en oubliant d’être envieux, ils s’orienteront alors dans une compétition pour faire mieux que nous. Nous sommes prêts à les aider à démarrer dans cette direction.

La compétition internationale est un moteur extraordinaire pour développer les richesses et permet aux populations d’avoir un épanouissement permanent, l’argent mérité par le travail est beaucoup plus enrichissant que celui de toute autre source.

Eli d’Ashdod

La schizophrénie de la France vue par Eli d’Ashdod

La France s’est toujours élevée contre les paroles de Mahmoud Ahmadinedjad lorsqu’il parle d’éradiquer Israël, On ne peut que la féliciter de cette position naturelle, aucun pays ne doit envisager de rayer de la carte une démocratie régulièrement reconnue depuis plus de 63 ans par l’ONU.

Parallèlement la France tient un discours précisant 2 pays pour deux peuples dans les frontières de 1967. Tout le monde sait très bien qu’il n’y a jamais eu de frontières en 1967.

Depuis des années le Hamas refuse de reconnaître Israël, et n’aspire qu’à son éradication. Cette position n’empêche pas la France de se réjouir du rapprochement Fatah/Hamas.

Ci-dessous un lien qui confirme la position d’Ismaël Haniyeh :

http://www.europe-israel.org/2011/08/le-hamas-victime-de-la-censure-des-medias-occidentaux-par-jean-patrick-grumberg/

Par ailleurs lors d’un récent sondage 1010 personnes interrogées 2/3 en Judée, Samarie, et 1/3 à Gaza se sont déclarées à une nette majorité des deux tiers pour avoir un état du Jourdain à la mer exclusivement arabe (à la place d’Israël). 30% sont partisans d’une confrontation violente avec Israël.

Selon un autre sondage mené par Israël Project, 61% des personnes interrogées rejettent la solution des « deux états pour deux peuples ». 66% à 84% (selon les différentes questions posées) considèrent la destruction d’Israël comme leur « ultime but ». A une écrasante majorité de 92% ils souhaitent que Jérusalem devienne leur capitale.

Selon ces deux sondages, la réponse est pousses toi de là que je m’y mette. On ne peut être plus clair. Il ne reste que le choix de la date de la confrontation à fixer. Messieurs les Français tirez les premiers.

Nicolas SARKOZY Grand ami d’Israël nous a rebattu les oreilles avec « la sécurité d’Israël n’est pas négociable ». Nous sommes en droit de nous demander ce qu’il nous demande de négocier au lu des lignes précédentes.

Son grand problème, c’est la quantité d’innombrables indésirables qui séjournent en France avec ou sans papiers, et qui se réclament de la Charia, en crachant sur les lois de leur terre d’accueil. Il nous avait promis de passer le karcher avant son élection, puis il a oublié cette promesse, conseillé dans cette position par le Quai d’Orsay. Il n’a rien compris, le karcher c’est au Quai d’Orsay qu’il faut le passer, la France se portera mieux ensuite.

Les bons conseils de cet état dans l‘état sont néfaste pour les Français.

La Côte d’Ivoire, on aide des terroristes islamistes à prendre le pouvoir détenu par un parti Catholique en vertu d’une élection truquée, c’est une guerre de religion. https://www.eli-d-ashdod.com/article-cote-d-ivoire-les-magouilles-de-la-france-afrique-64410978.html

https://www.eli-d-ashdod.com/article-election-ivoirienne-48320-votants-dont-2761non-inscrits-159788-suffrages-exprimes-63941116.html

La Tunisie, on se réjouit d’évincer un dictateur pour le remplacer par des islamistes qui refusent de reconnaître Israël.

L’Egypte, on pousse à la porte un dictateur qui maintenait une paix froide depuis 32 ans avec Israël pour faire le lit des frères musulmans, qui se sont empressés de libérer de prison tous les terroristes qui étaient détenus.

La Libye où un dictateur empêchait Al Qaïda de bouger, on aide les terroristes à prendre le pouvoir, les armes dérobées par les islamistes dans les arsenaux de Khadafi se retrouvent par enchantement à la Frontière De l’Egypte et d’Israël, bilan très lourd plusieurs morts, et de nombreux blessés en Israël, de même chez les terroristes, aussitôt 160 Grads et obus de mortiers sont tirés de Gaza vers les Villes du sud d’Israël causant des dégâts importants 1 mort et de nombreux blessés parmi la population civile. Israël réplique et cible des chefs terroristes qui sont éliminés. https://www.eli-d-ashdod.com/article-les-elucubrations-des-occidentaux-a-propos-de-la-libye-69213062.html

https://www.eli-d-ashdod.com/article-israel-je-m-associe-a-ta-douleur-de-anne-marie-antonieti-82087004.html

En quoi la France a t-elle fait avancé la démocratie ? En quoi fait elle avancer la paix au Proche-Orient ? L’excellent bilan de Nicolas SARKOSY qui a sauvé l’économie mondiale en 2008, et l’Euro en 2011, est largement entaché par cette politique de la canonnière qui coûte une fortune à un pays fortement endetté, et déjà engagé sur le front de l’Afghanistan.

Aujourd’hui, nous sommes à la veille d’une demande d’un terroriste à l’Onu, nous savons que l’Amérique apposera son véto au conseil de sécurité, alors que la France serait prête à soutenir cette demande, et qu’une fois de plus l’Europe est divisée sur sa politique internationale. https://www.eli-d-ashdod.com/article-l-offre-de-paix-demandee-a-l-onu-au-mois-de-septembre-2011-72648777.html. Nous le voyons ici, ce chantre de la paix voit très bien la nouvelle entité qu’il demande de reconnaître limitée dans un premier temps « dans les limites de 1967 » et Judenrein, et par la suite forte de cette base territoriale s’étendre du Jourdain à la mer.

Il y a tellement à faire dans chaque pays occidental, et dans la construction de l’Europe, pourquoi s’occuper de questions auxquelles on ne comprend rien, mal conseillé par des responsables de toutes les gabegies énoncées ci-dessus ? Il est temps pour Nicolas SARKOSY si avisé et si bien conseillé en économie de faire le ménage, et de s’entourer de gens de qualité au Quai d’Orsay.

Eli d’Ashdod

Faites du bien à Bertrand il vous le rend en ………..

Information à diffuser
J’ai joué un rôle dans l’établissement de la Banque nationale israélienne pour la peau, qui est la plus importante dans le monde. L’Office national de la peau est une banque de la peau pour tous les besoins journaliers ainsi que pour les besoins en temps de guerre ou de situations d’urgence avec blessures massives. Cette banque de peau est hébergée à l’hôpital Hadassah Ein Kerem de l’Université de Jérusalem, où j’ai été le président de la chirurgie plastique. C’est ainsi que j’ai été prié de fournir de la peau pour une femme arabe de Gaza , qui a été hospitalisée à l’hôpital Soroka de Beersheva, après que sa famille l’ait brûlée. Habituellement, de telles atrocités se produisent chez les familles arabes où les femmes sont soupçonnés d’avoir une liaison.

Nous avons fourni tous les homographes nécessaires pour son traitement. Elle a été traitée avec succès par mon ami et collègue, le professeur Lior Rosenberg et libérée après ses soins pour retourner à Gaza . Elle a été invitée à revenir pour des visites de suivi régulier à la clinique ambulatoire de Beersheva.

Un jour, elle a été capturée à un poste frontalier portant une ceinture d’explosifs. Elle avait l’intention de se faire exploser à la clinique externe de l’hôpital où ils ont sauvé sa vie. Il semble que sa famille lui a promis que si elle le faisait, elle serait pardonnée.

Je n’ai jamais écrit avant , ni demandé de faire suivre ce genre de courrier. S’il vous plaît je vous le demande aujourd’hui, afin que le plus grand nombre possible de personnes puisse comprendre l’islam radical et ce qui attend le monde s’il n’est pas arrêté.

Docteur Arieh Eldad

Qui se trouve derriere les manifestations si spontanees dites des « poussettes d’enfants »

Le vers a toujours ete dans le fruit !

cob נושא: מי עומדות בראש מחאת העגלות עוד מחאה « ×¡×¤×•× ×˜× ×™×ª » – מחאת « ×¢×’לות התינוקות », בראשה יעל ברדה ו

a sa tete Yael Berdah )יעל ברדה ) et Anat Rozilio (?), qui sont-elles?
Il semblerait que ce n’est pas tellement la crise du logement qui les preoccupe mais plutot les degats qu’elles peuvent apporter a l’Etat d’Israel

Yael Berdah appartient a l’organisation « le courage de refuser » qui appele les hayalim a refuser de servir dans Tsahal elle est numero 5 au sein de l’organisation

http://bit.ly/mWgGlN

Yaelle Berdah soutient le principe d’un Etat Bi-National, et est contre le principe d’un Etat Juif

http://bit.ly/p7Pix6

Yaelle berdah attaque le gouvernement israelien durant la guerre defensive « Plomb durci ». Voir son discours

http://bit.ly/oXMpvU

Anat Rozilio soutient le mouvement « Hadash

http://bit.ly/quCVTu

**********

הפיצו ככל יכולתכם.

שיהיה ברור: אנו מאמינים בכל מאודנו שחייבים להתמודד עם המחירים של הדיור ובכלל במדינה, בעיקר על ידי שבירת המונופולים.

אנחנו *לא* מוכנים ללכת שבי אחרי גורמים אנטי-ישראליים המוליכים שולל אלפי ישראלים טובים וכואבים ומנצלים זאת כדי לחולל כאן אנרכיה.

אין לנו שום בעיה עם אנשי שמאל. אך לעולם, לעולם לא נשתף פעולה עם אנשים שפועלים נגד מדינת ישראל כמדינה יהודית, ונגד חיילי צה »×œ. שום עגלה ושום אוהל לא יגרום לנו לשתף פעולה עימם.

**********

לא נהיה חלק ממחאה אנטי-ישראלית!

**********

ומאמר נוסף שמצאתי שכדאי לראות

מחירי הדיור עוד יעלו

תנועת « ×× תרצו » גילתה ×›×™ 5 מראשי המאבק לדיור בשד’ רוטשילד, השתמטו

משירות חובה בצה »×œ, והם דורשים שהמדינה תסבסד להם דירות ליד « ×”בימה », וזאת

כמובן מכספי משלם המיסים. הם לא רוצים לגור בחולון, בת-ים כי זה רחוק

מהפאבים ובתי המרזח, שם הם רגילים לבלות, והצביעות חוגגת.

La soumission de la France à l’Islam est elle une vue de l’esprit?

Objet : Réponse du père de Pommerol au Ministre de la Défense

Une suite à la polémique suscitée par la rédaction du rapport de fin de mission d’un aumônier militaire en Afghanistan concernant la soumission à l’Islam des autorités militaires françaises.
Nos soldats ont le droit de se faire trouer la peau, mais seulement de façon « hallal »…
A diffuser largement…
Sujet : Réponse du père de Pommerol au Ministre de la Défense

Père Benoît Jullien de Pommerol

 » Monsieur le Ministre, Après la publication malheureuse, sur Internet et dans la presse, de mon rapport de fin de mission en janvier dernier, j’ai délibérément choisi de garder le silence et de refuser toutes les sollicitations (articles, conférences, etc.), afin de laisser les autorités militaires et vos services travailler et enquêter dans la sérénité, attendant d’être moi-même interrogé.
> > Cela me semble aujourd’hui vain, puisque vous publiez, au Journal officiel du 17 mai 2011, une réponse à la question écrite de Monsieur le député Bouchet (question n° 100539 au JO du 22/02/2011), dans laquelle vous mettez en cause l’exactitude des faits que je rapporte, sans que jamais je n’aie été entendu par ceux qui ont mené les enquêtes aboutissant à cette conclusion. Ni les autorités militaires, ni la DPSD, ni vos services, personne ! Quelle étrange façon d’enquêter…
> > J’aurais pourtant pu vous préciser le sens de ma démarche. Je le fais donc ici, et publiquement, puisque mon honnêteté est maintenant mise en cause publiquement. Ce que je dénonce dans le rapport n’est en fait que le prolongement de ce qui se passait il y a vingt ans, lors de la guerre du Golfe. Déjà, la soumission à l’islam y est flagrante.
> > Cela commence à l’arrivée au port de Yanbu (Arabie Saoudite), lorsque les soldats français débarquent des bâtiments de la Marine nationale. La police religieuse saoudienne les attend au bas de la passerelle, vérifiant, en écartant les cols de treillis, que les militaires ne portent pas de croix autour du cou ; et si c’est le cas, la croix est retirée, mise dans une enveloppe et retournée en France.
> > Avant même d’arriver, des consignes incroyables ont été données : ne pas transporter de porc ou d’alcool dans ses bagages ; ne pas s’en faire envoyer dans des colis (la prévôté a même la mission sur place de le vérifier en ouvrant des colis au hasard, confis quant et détruisant les victuailles interdites par l’islam) ; ne pas arborer de croix rouges sur les véhicules sanitaires… Tout cela en dit long sur l’état d’esprit de la mission et ceci jusqu’au bout…
> > Au retour, après des morts et tant de blessés, transitant par Yanbu pour partir vers la France, nos convois routiers sont obligés de faire des dizaines de kilomètres supplémentaires pour contourner notamment la ville de Zilfi, interdite aux non-musulmans. Quelle incompréhension chez nos admirables soldats qui l’acceptent, malgré tout, sans que le pouvoir politique ne s’en offusque, trouvant sans doute cela normal.
> > En fait, il y eut une réaction : celle du ministre de la Défense, Monsieur Jean-Pierre Chevènement. Indigné par l’interdiction des concerts d’Eddy Mitchell prévus à Noël 1990, il annula, en guise de protestation, un entretien avec son homologue saoudien. En exprimant ses regrets, il précisa que « les chansons d’Eddy Mitchell ne menacent pas les valeurs islamiques, pas plus qu’elles ne menacent en France les valeurs chrétiennes ». Que les valeurs chrétiennes soient menacées par les consignes saoudiennes interdisant les croix, les aumôniers militaires ou les objets religieux non musulmans en général ne sembla pas gêner vraiment le ministre.
> > Doit-on aussi accepter sans s’indigner, Monsieur le Ministre, le fait que les forces françaises offrent aujourd’hui en Afghanistan des tapis de prière à la gloire de l’Arabie Saoudite (avec les cimeterres et le palmier) ? Je tiens un exemplaire à votre disposition, envoyé par des soldats français lassés de tout cela.
> > Doit-on accepter sans s’indigner que les forces françaises offrent une mosquée au village de Landakhel, bâtiment construit grâce à l’argent du contribuable français ? Qu’il soit imposé à des militaires féminins de se couvrir la tête au nom de l’islam ? Qu’il soit décidé par un général que tous les soldats français de sa zone mangeraient halal, qu’on organise un repas de fin de ramadan au profit des Afghans, etc. ?
> > Les Saoudiens, en 1991, ne nous avaient pas imposé tout cela. N’est-il pas choquant que nos propres chefs, dans notre armée républicaine et laïque, décident de nous l’imposer en 2010 ?
> > Je vous l’assure, Monsieur le Ministre : les faits que je rapporte ne sont ni “exagérés” ni “approximatifs”, pour reprendre les termes utilisés à mon égard dans votre réponse à Monsieur le député Bouchet.
> > Vous affirmez qu’un « militaire féminin a reçu l’ordre de se couvrir les cheveux pour se protéger ». La protéger de qui, de quoi ? « Des regards d’un certain nombre d’Afghans ? », fut-il répondu à Mgr Ravel. Puisque cet ordre de se couvrir les cheveux n’est plus donné aujourd’hui, j’en déduis que les Afghans n’ont plus de “regards”. Marchent-ils les yeux fermés ?
> > Vous écrivez que ce fut « pour remplir une mission particulière ». Tous ceux qui ont assisté à cette scène savent que ce n’est pas la réalité. Mais quelle mission particulière pourrait requérir que les féminines couvrent leur tête avec un chèche ? Et sachez qu’il ne s’agit pas que d’un seul militaire féminin. Il y eut plusieurs cas. Je tiens des photos et des témoignages à votre disposition. Peut-on justifier cela par “un contexte opérationnel spécifique” ? Un contexte qui serait alors propre à la France puisque les autres pays de la coalition ne demandent pas cela.
> > Le fond du problème, Monsieur le Ministre, est que nous n’avons pas de consignes claires. Mgr Ravel évoque cette lacune dans son interview du 19 mai à Valeurs actuelles, à propos des « lignes directrices sur le juste et le légitime ». Notre évêque aux armées affirmait aussi le 23 février 2011 (dans la Nouvelle République) que « les chefs doivent mener une réflexion pointue afin de définir des consignes claires pour ceux qui sont sur le terrain ». Il serait temps d’avoir ces consignes. Cela fait dix ans cette année que nous sommes engagés en Afghanistan.
> > Comme “consigne claire”, je reçois de la part d’un général un courrier, approuvé par le chef d’état-major de l’armée de terre, m’expliquant combien j’ai tort, me précisant ceci : « Une fillette au bras d’un adulte ou des femmes voilées ne sont pas en soi choquant! Et même demander à un sous-officier féminin de se couvrir la tête pour éviter d’éventuelles convoitises ou regards déplacés peut se révéler judicieux. Cela dépend du contexte local. » Je me souviens, Monsieur le Ministre, des larmes des femmes afghanes voyant nos militaires féminins vivre “normalement”, sans le joug du voile. Je ne peux alors m’empêcher de penser que ce général est gravement décalé.
> > Mon interprétation des faits serait, selon votre réponse, en « total décalage » avec « la finalité de l’engagement opérationnel de la France en Afghanistan ». Mais si je me réfère à ce que disait en 2008 le chef de l’Etat, chef des armées, le président Nicolas Sarkozy, qui est vraiment en décalage ? N’expliquait-il pas que nous étions aussi en Afghanistan pour, qu’un jour, les femmes afghanes n’aient plus à porter la burqa ? C’est bien l’ordre d’imposer le voile à nos féminines qui me semble « en total décalage avec la finalité de l’engagement opérationnel de la France en Afghanistan ».
> > Jusqu’à quand, Monsieur le Ministre, resterons-nous dans le flou et laisserons-nous tant d’amertume dans le cœur de nos soldats qui remplissent, malgré tout, si excellemment leur mission sur ce théâtre si difficile ? Me tenant à votre entière disposition si vous souhaitez m’entendre sur ces sujets, je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.  »
> > Père Benoît Jullien de Pommerol, aumônier du 2e régiment étranger de parachutistes de Calvi, actuellement coordinateur JMJ du diocèse aux armées (Journées mondiales de la jeunesse, à Madrid du 16 au 21 août).

Un mouvement planétaire de défense d’Israël commence par Guy MILLIERE

Information aimablement communiquée par Marcel Ohayon

Objet : UN MOUVEMENT PLANETAIRE DE DEFENSE D ISRAEL SE MET EN PLACE

MERCI DE FAIRE CIRCULER CETTE =NFO

UN MOUVEMENT PLANETAIRE DE DEFENSE D’ISRAEL COMMENCE

«  » Mille sept cent personnes seulement on assisté au discours de Glenn Beck, mais plus de mille quatre cent salles de par le monde l’ont retransmis. Et,surtout, Glenn Beck a annoncé qu’il entendait mettre en place un mouvement planétaire de soutien à Israël. «  »

«  »Il y en a assez de prétendre que l’Organisation des Nations Unies, ce club de dictateurs, de tyrans et de satrapes noyauté par l’islam radical, incarne en quoi que ce soit un « droit international » ».

Il se passe des choses très secondaires qui font les gros titres des journaux en France : =STRONG>François Hollande est désormais favori dans la primaire organisée par le Parti socialiste. Il se passe des choses importantes et lourdes de conséquences qu’on continue obstinément à peindre en rose : la situation en Libye, par exemple. Je reviendrai sur la Libye, et sur l’évolution géopolitique du monde islamique aujourd’hui. Mais l’événement le plus important de la semaine à mes yeux a été le mouvement enclenché par Glenn Beck à partir des soirées qu’il vient d’organiser en Israël, et qui se sont achevées en apothéose mercredi 24 Août.

Le discours tenu par Glenn Beck à Jérusalem a été impeccable de droiture morale et d’amitié sincère envers Israël. Je devrais le citer en entier tant chaque phrase me touche au cœur et doit être largement partagée. Je me limiterai à quelques extraits, particulièrement marquants :

« En Israël, il y a plus de courage sur un seul kilomètre carré qu’il n’y en a sur tout le territoire de l’Europe. En Israël, il y a plus de courage chez un seul soldat que dans l’ensemble des cœurs froids de tous les bureaucrates des Nations Unies ».

On ne saurait mieux dire, et je partage ces propos.

« Droits de l’homme, disent-ils. Mais sur quel pays focalisent-ils leur attention ? La Libye ? La Syrie ? la Corée du Nord ? Non. Ils condamnent Israël. Le petit Etat d’Israël. L’Etat démocratique et libre d’Israël. Israël, le pays qui accorde une valeur essentielle à la vie ».

Je partage ces propos encore. J’ajouterais seulement qu’on doit les fondements de l’idée même de droits de l’homme au judaïsme et qu’il faut une monstruosité particulière pour utiliser une idée qui doit ses fondements au judaïsme contre le peuple juif.

« Je dis que si le monde demande à savoir qui se tiendra au côté d’Israël, qui se tiendra au côté du peuple juif, de façon à savoir qui viser et qui condamner, faites savoir ceci. Condamnez-moi. Visez-moi. Je me tiens au côté d’Israël. Je me tiens au côté du peuple juif. Et si quelqu’un veut s’en prendre à nouveau au peuple juif, je lèverai la main fièrement et je dirai, il faudra m’écraser en premier .

Je pourrais faire miens ces propos. Sans la moindre réserve.

Mille sept cent personnes seulement on assisté au discours de Glenn Beck, mais plus de mille quatre cent salles de par le monde l’ont retransmis. Et, surtout, Glenn Beck a annoncé qu’il entendait mettre en place un mouvement planétaire de soutien à Israël.

Je dirai : il est temps. Je dirai, comme l’a fait ici mon ami Jacques Kupfer : assez, ça suffit.

Il y en a assez de la lâcheté et de l’hypocrisie des dirigeants politiques de la planète entière, à l’exception de Stephen Harper et des candidats républicains à l’élection présidentielle américaine.

Il y en a assez de prétendre que l’Organisation des Nations Unies, ce club de dictateurs, de tyrans et de satrapes , noyauté par l’islam radical, incarne en quoi que ce soit un droit international ».

Il y en a assez des mensonges fielleux de tant de journalistes et de prétendus intellectuels qui, parce que cela leur permet d’imaginer qu’ils sont du côté du « progrès » et de la « respectabilité » crachent sans cesse sur Israël et ne prononcent des paroles de tiède soutien à Israël que pour aussitôt les contrebalancer par quelques propos « =pro-palestiniens ».

Il y en a assez d’appeler sans cesse Israël à la « retenue » face au terrorisme djihadiste.

Il faut que la vérité soit dite. Il faut que la propagande anti-israélienne qui est fondamentalement une propagande antisémite soit combattue et réfutée.

Il faut que les mensonges soient révélés pour ce qu’ils sont et que les menteurs soient démasqués.

Ce n’est pas seulement la tâche des Juifs sur toute la planète, et je trouve particulièrement détestables les insinuations de ceux qui disent à des Juifs : “ vous défendez Israël parce que vous êtes Juif. “

Ce doit être la tâche de tous les hommes dignes et droits. Tout particulièrement de ceux qui ne sont pas juifs, car ils peuvent répondre comme je le fais lorsqu’on m’interpelle sur le sujet : non, je n’ai pas l’honneur d’être juif, mais je suis humaniste, et résolument du côté de la liberté, de la démocratie et de la dignité de l’être humain, et, de surcroît, je suis absolument hostile aux falsifications de l’histoire et de l’information, cela vous dérange ? Si c’est le cas, tant mieux !

Je suis né chrétien, mais je me dis aujourd’hui agnostique. Les valeurs essentielles du judaïsme, cela dit sont les miennes. Les valeurs essentielles du christianisme sont les miennes aussi. Deux pays me sont particulièrement chers pour ce qu’ils incarnent : Israël et les Etats-Unis. J’estimerais davantage la France si je ne pensais d’elle aujourd’hui ce que Glenn Beck pense de l’Europe, et je le dis avec tristesse.

Glenn Beck est Chrétien. Deux pays lui sont particulièrement chers : les Etats-Unis et Israël. Il est, de surcroît, conservateur, au sens américain du terme, comme moi.

C’est un homme qui a pris des risques pour Israël, et qui a mis sa carrière en jeu. C’est un homme qui a un auditoire vaste. Ce qu’il fait est très important. Il le fait au moment où c’est nécessaire, parce qu’il sait lui-même que c’est nécessaire.

Je souhaite plein succès à son entreprise.

Je trouve juste regrettable que certains, en Israël, aient mis sa sincérité et sa droiture en doute. =Et je trouve plus regrettable encore qu’ils l’aient fait en reprenant des documents de propagande réalisés par des Juifs ennemis d’Israël travaillant aux Etats-Unis pour George Soros. Mais ce n’est pas très grave.

Je pourrais regretter que les mêmes aient, du coup, mis en doute mon amitié pour Israël et pour le peuple juif. Mais ce n’est pas grave non plus.

L’important est que la vérité avance, qu’Israël vive, et que, face aux manœuvres souvent répugnantes des ennemis d’Israël, face aux menaces d’assassins djihadistes qui, parfois, hélas, se concrétisent, quelques uns qui, je ne veux pas en douter, seront de plus en plus nombreux, se tiennent debout.

Et si quelqu’un veut s’en prendre à nouveau au peuple juif, il faudra m’écraser et me faire taire moi aussi.

J’ai fait le plein de menaces de mort diverses d’islamistes, d’insultes émanant de gauchistes, d’ « antisionistes » et de nostalgiques de Pétain, je suis boycotté par les grandes maisons d’édition et la grande presse en raison de mes position sur Israël, alors quelques attaques de plus ou de moins…

Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien ci dessous :

© Guy Millière pour www.Drzz.fr

La situation difficile du Hezbollah à la lumière du déclin de la Syrie.

La situation difficile du Hezbollah à la lumière du déclin de la Syrie.

Shimon Shapira

Adapté par Marc Brzustowski

Pour © 2011 lessakele et © 2011 aschkel.info

link

– Cinq ans après la seconde guerre du Liban, une guerre que le dirigeant du Hezbollah a considéré ses conséquences comme une « divine victoire », le Hezbollah a atteint l’un de ses points les plus bas, du fait de la survie périlleuse du Régime Assad en Syrie, autant que du fait du Tribunal International, qui exige l’extradition de quatre membres du Hezbollah, suspectés d’avoir assassiné l’ancien Premier Ministre libanais Rafik Hariri.

Manifestation contre DURBAN III

Durban-III

Le Comité de l’ONU pour les Droits de l’Homme (UNHRC) a transformé Israël– pays démocratique – en une incessante cible de condamnation tout en négligeant son mandat, celui de défier et contrer les régimes oppresseurs du globe.

le clip ci-dessous dévoile les facteurs à l’origine du parti-pris de l’ONU contre Israël. Nous vous invitons à voir ce clip, à le partager avec vos amis et à être des nôtres pour dénoncer et combattre l’hypocrisie, et rétablir la verité.

Venez nous rejoindre le 21 septembre 2011. Nous organisons une manifestation pro-Israël pour rappeler l’ONU à l’ordre et lui demander de rendre compte de ses actes. Cette manifestation se déroulera au moment de l’inauguration de la Conférence d’Examen de Durban III contre le Racisme.

La démonstration se tiendra à 11 heures devant le Dag Hammarskjœld Plaza. Nous espérons vous y voir nombreux!

Pour plus d’information, se reporter au site internet :

http://www.facebook.com/Boycott.Durban.III

Transcription

Quelle que soit votre opinion personnelle sur l’ONU, c’est le seul endroit au monde où les nations peuvent se réunir, se parler et s’entendre.

D’où l’importance de leurs résolutions. Ainsi il ne serait nullement étonnant qu’en constatant que 40% des résolutions adoptées par le Conseil des Droits de l’Homme des l’ONU, dénoncent et condamnent Israël, le grand public en déduise que ce pays est un état voyou, dirigé par un dictateur génocidaire qui n’hésite pas à massacrer son propre peuple. Ou qu’il a affaire à un tyran qui profère des menaces d’extermination sans fin à l’encontre d’un autre pays.

Or, il se trouve qu’Israël, le pays qui a fait l’objet de plus de condamnations que tous les états oppresseurs réunis, est un pays démocratique, la seule vraie démocratie au Moyen-Orient.ISRAEL

On peut aussi comprendre que face à ce flot continu de résolutions anti-israéliennes, la communauté internationale, pour la plupart, considère Israël comme étant la cause majeure de tous les problèmes du monde.

Ces résolutions sont-elles vraiment justifiées? Que vous soyez d’accord ou pas sur la manière dont Israël fait face à ses multiples problèmes, il vous suffira de comparer le nombre de décés attribués à Israël, soit 46.000 morts (victimes de guerre inclues) et le nombre de condamnations avec ceux attribués aux autres pays pour vous rendre compte qu’il s’agit bien ici de deux poids deux mesures.

Comment s’expliquer cet énorme déséquilibre?

Bref rappel historique :

Cuba en 1975 recherchait des alliés pour s’opposer aux USA, la puissance démocratique la plus importante, la reine de la cour de récréation internationale!

S’etant rendu compte que les Nations-Unies étaient controlées en grande partie par les super-puissances démocratiques, Cuba, avec d’autres nations communistes, trouva le moyen de rétablir l’équilibre sur l’aire de jeux.

En effet, au même moment, un nombre de pays musulmans étaient à la recherche de nouveaux moyens pour se liguer de plus belle contre Israël.

Les communistes réalisèrent alors qu’en faisant cause commune avec le clan anti- Israël, ils formeraient un bloc de votes imbattable au sein de l’ONU.

Ainsi, chaque résolution votée contre Israël jetait aussi le discrédit sur les Etats-Unis, les alliés d’Israël.

C’est ainsi qu’en 1975, le nouveau bloc de votes islamo-communiste lança et mena une campagne qui aboutit au vote de la résolution assimilant officiellement le sionisme au racisme.

Le sionisme? oui le sionisme! le mouvement-même, qui essaie de trouver les moyens de protéger les Juifs contre le racisme, a été redéfini comme mouvement raciste ; ce qui équivaudrait à assimiler les Mouvement pour les Droits Civils à du racisme et à qualifier Martin Luther King de raciste.

C’est ainsi que de 1975 jusqu’à nos jours, les résolutions contre Israël ont été votées sans problèmes, à l’ONU, les unes aprés les autres.

Or maintenant, avec la Conférence de Durban de l’ONU sur le Racisme, ce bloc dispose d’un nouveau moyen pour attaquer Israël, la cause, soit-disant, de tous les problèmes.

Durban a pour mission de trouver la vraie origine du racisme et lors de la conférence précédente, celle du 20 avril 2009, l’intervenant principal ne fut autre qu’Ahmadinejad, le champion des Droits de l’Homme, autrement dit, l’individu qui a ouvertement appelé à la destruction d’Israël et a déclaré que le sionisme n’était pas seulement un mouvement raciste, mais était aussi à l’origine du racisme mondial.

Or que nous a appris l’histoire ? que se passe t’il lorsqu’un groupe ethnique est accusé d’être la cause de tous les problèmes du monde?

Ce qui se passe à Durban est une vraie catastrophe, non seulement pour les juifs, mais aussi pour le globe. Et cette catastrophe va s’amplifiant, gagne en crédibilité grâce à Durban.

Ainsi, cette année, les représentants de plus de 140 pays vont débarquer dans la ville de New York pour participer à Durban III avec des intervenants qui se sont donné pour tâche de leur révéler la cause secrète du racisme juif mondial et de les convaincre de la véracité de leurs propos.

Sachons tirer les leçons de l’histoire; cette fois-ci, il nous faut agir avant que les fausses accusations puissent engendrer la violence. Nous ne pouvons ignorer le message. Nous nous devons de le réfuter. Et pour ce, nous avons besoin de votre soutien. Nous vous demandons donc, à vous, vos amis, vos familles, vos voisins et vos communautés religieuses de venir tous nous rejoindre à New York pour dénoncer cette menace, affronter ce mensonge, cette calomnie avant qu’ils puissent se répandre et influencer de nouveau plus de la moitié du globe.

Notre rassemblement aura lieu le 21 septembre 2011 à 11heures du matin au Dag Hammarskjoeld Plaza. Durban3NYC.

Dominique Kahtan pour © 2011 www.aschkel.info

Médecins avec frontières et sans scrupules

Medecins sans frontières ??

Au directeur général des opérations de ‘Médecins Sans Frontières’ (envoyé à l’Office australien et le Bureau de New York)

Madame, Monsieur,

Quand ma fille s’est mariée, en Juillet 2006, en lieu et place de cadeaux, elle a demandé que des dons soient faits à ‘Médecins sans frontières’ dont notre famille a toujours soutenu le groupe .

Eh bien, c’est aujourd’hui un regret. Je viens de lire un article par Alan Dershowitz » Médecins Sans Frontières érige des frontières quand il s’agit de médecins israéliens qui se sont envolés au Congo pour soigner 50 villageois qui avaient été gravement brûlés. Les volontaires israéliens ont travaillé sans relâche, ont traité les victimes de leurs brûlures et se sont occupé de former des médecins locaux pour effectuer des greffes de peau. De plus, ils ont fait don de tonnes de matériel médical.

Or ‘Médecins Sans Frontières’ a refusé de travailler avec le personnel médical et les médecins israéliens et les ont traité de manière absolument indigne,  » comme si nous étions des occupants !  » – a cité un médecin israélien.

Le Dr Marie-Pierre Allie, président de la branche française de l’organisation, a déclaré que « les actions d’Israël dans la bande de Gaza ont été pires que le génocide du Darfour au Soudan .  »

Seul un aveugle pourrait, même halluciné, faire une telle comparaison ! MSF a un apparemment un problème avec un Etat juif et démocratique, mais est tout à fait à l’aise avec l’existence et les actions de 56 Etats islamiques corrompus et en dysfonctionnement. Comme un critique l’a dit :
«C’est donc bien « Médecins avec frontières ET sans scrupules !… »
Voyez sur Google :  » Médecins sans frontières d’Israël’’ et vous obtiendrez plus que la confirmation de réactions dans le monde entier.
Ma famille ne fera désormais plus un seul don à ‘Médecins sans frontières’ jusqu’à ce que cette cynique, haineuse et amère directive à l’encontre d’Israël – qui émane de toute évidence ‘d’en haut’ – soit revue .

Je vais diffuser ce message aussi largement que je peux et demanderai à ceux qui le reçoivent de faire de même .

Greenberg George
Australie Melbourne