Le postulat d’Euclide et Israël

Le postulat d’Euclide déclare que deux droites parallèles se rejoignent à l’infini. Partant de là, toute la géométrie euclidienne en découle, ce n’est pas un théorème, donc il n’y a rien à démontrer.

Peut-on dire par exemple que parce que dans la tête de certains les parallèles ne se coupent jamais, qu’une droite perpendiculaire à une des deux parallèles n’est pas perpendiculaire à une autre? Non bien sur.

Depuis des années, la position de l’Arabie Saoudite et des pays du Golfe a évoluée, confrontés à l’hégémonie de l’Iran, qui rêve de transformer son arc chiite en une lune pleine, abandonnés par leur allié de toujours les Etats-Unis d’Obama, ils sont en train de se rapprocher des positions de l’Egypte, et de la Jordanie, ils en sont arrivés au constat que seul Israël, est en mesure de les défendre contre l’Iran puisqu’ils ont tous cet ennemi en commun, et que seul Israël possède la force nécessaire pour lutter contre ce pays redoutable.

Partant de cette constatation, déclarons le postulat de la paix entre tous les pays arabes signataires du triple non de Khartoum et Israël. Mais pas une paix froide comme elle a existé avec l’Egypte depuis 1979 ou avec la Jordanie depuis 1994, mais une véritable paix telle qu’elle existe aujourd’hui au sein de l’Europe qui pendant des siècles n’a cessé de guerroyer. Une paix assortie d’échanges commerciaux et de la libre circulation des personnes et des biens.

Carte de l'accord Fayçal-Weizmann Conférence de Paris 1919
Carte de l’accord Fayçal-Weizmann Conférence de Paris 1919

Ceci étant posé, les gouvernants des pays signataires de cet accord rejetterait les accords Picot-Sykes qui n’ont amené que troubles depuis un siècle dans la région, accords établis uniquement dans l’intérêt des Britanniques et des Français, ils s’inspireraient des accords Fayçal-Weizmann. Ces accords entre les parties prenantes avaient été déterminés dans l’intérêt commun des Arabes et des Juifs, ils s’appuyaient sur la déclaration Balfour qu’ils acceptaient en ce qui concerne la création d’un Etat juif, sous réserve que les Britanniques acceptent l’indépendance pour un grand Etat arabe. Les accords Picot-Sykes ne prévoyaient ni l’un ni l’autre.

L’Indépendance des pays arabe est récente, l’Egypte 1922, l’Arabie Saoudite 1932, la Jordanie 1946, les Etats du Golfe 1971, Oman 1971,  cet ensemble représente:

  • Egypte 1.001.450 Km2 30ème pays au monde pour la superficie, 89,3 Millions d’habitants, densité: 89 habitants/Km2.
  • Arabie Saoudite 2.218.000 Km2 13ème pays au monde pour la superficie, 29 Millions d’habitants, densité: 14 habitants/Km2.
  • Jordanie 92.300 Km2 110ème pays au monde pour la superficie, 7,9 Millions d’habitants, densité: 62 habitants/Km2.
  • Les Emirats Arabes Unis 82.800 Km2 114ème pays au monde pour la superficie, 8,3 Millions d’habitants, densité: 100 habitants/Km2.
  • Oman 309.700 Km2 82ème pays au monde pour la superficie, 4 Millions d’habitants, densité: 13 habitants/Km2.
  • L’ensemble Israël, Gaza, Judée Samarie 27.800 Km2 148ème au monde pour la superficie, 12,5 Millions d’habitants, densité: 450 habitants/Km2.

Si cet article vous a plu, vous pouvez vous inscrire à notre NewsLetter en cliquant ici

Depuis sa création, le seul Etat juif, Israël dont l’existence est contestée par les Arabes, à l’exception de l’Egypte et de la Jordanie, et dont les frontières sont l’objet de réclamations incessantes de la part de l’Europe et des Etats-Unis en vue d’un redécoupage et de la création d’un 58ème pays musulman.

Lorsqu’on compare la superficie totale de ces pays arabes 3.704.250 Km2 (le grand Etat arabe est immense) aux 28.200 Km2 d’Israël qu’on voudrait amputer de 5.860 Km2 faisant partie de son patrimoine historique, le terme juif vient de Juda aujourd’hui la Judée, on comprend que ces demandes provisoires ne visent à terme qu’à l’éradication d’un Etat reconnu par l’O.N.U.

Ces 5.860 Km2 ne représentent que 1,6 pour mille du territoire arabe, autant dire une goutte d’eau. Récemment, l’Egypte a proposé l’agrandissement de Gaza en offrant des terres dans le Sinaï contigu, cela a été refusé, pourtant les Gazaouis sont issus des Frères Musulmans égyptiens. Tout comme les Arabes de Judée-Samarie viennent de Syrie, du Liban, de Jordanie, d’Irak, du Yémen, amenés là  par la Jordanie pour prendre la place des Juifs chassés en 1949 en dépit de toutes les lois internationales en vigueur, dans le silence assourdissant des Occidentaux.

Que des esprits mal tournés pensent que la paix n’est pas une fin en soi que seul le Djihad prévaut, peut être est-ce admissible de la part d’un Abou Mazen et de sa clique avides de prébendes et se moquant comme de leur dernière chemise du bien du peuple, mais que les occidentaux abondent dans ce sens, au risque de voir disparaître le seul Etat juif au monde peut faire immédiatement penser à un anti-judaïsme viscéral qui taraude l’esprit d’une bonne partie des Européens bassinés par des Médias aux ordres.

A ce jour, seule l’Europe persiste dans ses demandes pour accompagner le plus négationniste qui soit, Abou Mazen, son narratif n’a fait que mettre en ébullition la région, sans souci des besoins des populations arabes qu’il administre, et sans aucun mandat électif. Abou Mazen est perçu par les Arabes comme un corrompu qui capte la majorité de la manne internationale à son profit personnel. La totalité des pays arabes est convaincue de la non viabilité d’un tel Etat, la majorité des Arabes de Judée-Samarie et de Gaza pense que la création d’un tel Etat relève soit d’une chimère, soit ne pourra pas voir sa réalisation de leur vivant.

 Cette nouvelle voie avait été abordée dans ces colonnes, Le Liban, la Syrie et l’Irak ne peuvent faire partie de cet espace économique pour l’heure en raison d’une part de la guerre civile qui y sévit, et d’autre part de leur alliance avec l’Iran. Si l’Europe veut favoriser l’éclosion de ce nouvel espace économique, il n’a qu’une chose très simple à faire, ne pas s’en mêler. Ses actions depuis un siècle ont prouvé la mauvaise analyse de la situation, et de l’espoir des peuples vivant ici. La paix sera à ce prix.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/

Taux de réussite record au Bac à AMIT Yud Ashdod

Augmentation spectaculaire du taux de réussite au Baccalauréat au lycée AMIT Yud Ashdod

 

En 2011, seulement 58% des élèves du lycée religieux Ashdod Yud, passaient avec succès leur Baccalauréat (Bagrut) tandis que dans les différents établissements scolaires de la ville, on pouvait constater un taux de réussite variant entre 77% and 100%.

En 2012, le Réseau AMIT prit la direction du lycée afin de l’aider à redémarrer du bon pied après plusieurs tentatives infructueuses. Le Réseau AMIT décida dès le départ de ne viser que l’excellence dans cet établissement, considéré jusqu’alors comme l’un des moins performants de la ville, en termes de taux de réussite au Baccalauréat.

Trois ans plus tard, le directeur du lycée informait le système éducatif de la ville du résultat remarquable atteint par ses élèves : 80% d’entre eux avaient été reçus au Baccalauréat en 2015.

Il écrit dans une lettre adressée aux divers départements de l’éducation de la ville et au Réseau AMIT : « Je suis profondément heureux d’annoncer que le taux de réussite au Baccalauréat obtenu au lycée AMIT Yud Ashdod, lors des examens de l’été 2015 s’élève à 80%. Nous avons ainsi atteint l’objectif que nous nous étions fixés l’an dernier, grâce aux efforts, au dévouement et au soutien fournis aux élèves. Nous travaillons encore avec 5 de nos jeunes diplômés pour les aider à améliorer leurs notes lors de la session qui se déroulera l’hiver prochain et pour nous assurer qu’ils obtiendront le meilleur résultat possible eux aussi. »

Si cet article vous a plu, vous pouvez vous inscrire à notre NewsLetter en cliquant ici

Ido Aharonovitz félicite son adjointe Merav Kfir, pour avoir mené à bien cette mission ainsi qu’Asher Danino, responsable des classes de Terminale, qui a motivé par ses efforts et son soutien infaillible l’ensemble des professeurs afin qu’ils puissent remporter un tel succès.

Ido Aharonovitz conclut ainsi sa lettre : « Nous allons continuer sans relâche nos efforts pour atteindre le but que nous nous sommes fixés pour l’an prochain, avec l’aide de D. Nous vous remercions pour toute votre aide, les ressources et le support professionnel que vous nous avez fournis et surtout pour avoir cru en nous durant ces années. « 

Pour lire l’article original en hébreu : http://www.ashdodnet.com/article/60971

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/

Rav Amar sonne le schofar 5776

Le Rav Amar directeur des institutions Irgoun Kesher présente ses voeux pour 5776.

Il est en train de faire construire un centre communautaire de toute beauté équipé d’un mikvé, venez au centre Irgoun Kesher Tel ‘Hai 9 afin de vous rendre compte de l’importance de ce projet qui permettra l’accueil de nombreux enfants lors de la préparation des fêtes.

Si cet article vous a plu, vous pouvez vous inscrire à notre NewsLetter en cliquant ici

 

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/

Bibi et le Hamas

Depuis quelque temps, nous lisons ici ou là qu’Israël entretiendrait des liens indirects avec le Hamas, Israël et le Hamas démentent, qu’en est-il?

Voici la vérité en images:

Bibi et le Hamas
Bibi et le Hamas

Si cet article vous a plu, vous pouvez vous inscrire à notre NewsLetter en cliquant ici

1ère série de photos 1ère guerre Israël Gaza: Bibi. Arrêtez de tirer sur nous. Le Hamas. Nous ne le voulons pas.

2ème série de photos 2ème guerre Israël Gaza: Bibi Arrêtez  de tirer nouvelle demande. Le Hamas. Non.

3ème série de photos 3ème guerre Israël Gaza: Bibi Arrêtez s’il vous plaît. Le Hamas. Non.

4ème série de photos 4ème guerre Israël Gaza: Putin Je dis assez, c’est assez. Le Hamas. Salam Aleikom.

Tout a été dit ici.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/

Je suis Juif israélien

Une vidéo courte qui coupe court aux clichés.

C’est dit à l’israélienne, le parler y est très rapide, mais vu la brièveté du clip vous pouvez le repasser une seconde fois.

Si cet article vous a plu, vous pouvez vous inscrire à notre NewsLetter en cliquant ici

C’est sous-titré en Français.

Un régal.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/

Verified by MonsterInsights