Israël Hamas les 7 péchés capitaux

Cessez-le feu illimité, pourquoi aujourd’hui? Jusqu’à quand?

Pourquoi cette opération de police (et non la pas guerre?) L’enlèvement de trois adolescents puis leur assassinat a donné suite à l’arrestation de 400 Hamassites, ce qui a déplu à Gaza. Le Hamas dont la charte stipule l’anéantissement d’Israël, s’est lancé dans un bombardement en règle du Sud d’Israël rapidement élargi à la majeure partie du territoire, et à des infiltrations par des tunnels destinés à un envahissement d’Israël pour Rosh Hashana, le nouvel an Juif.

Israël a longtemps résisté au moyen de Kipat Barzel (Dôme de fer) avant de riposter par des bombardements ciblés puis une entrée limitée des forces terrestres infligeant des coups sévères aux chefs de la branche militaire du Hamas éliminés essentiellement en sixième et septième semaine du conflit.

Kipat Barzel "Dôme de fer"
Kipat Barzel « Dôme de fer »

Au 50ème jour de cette opération de police quel est le bilan?

1ère faute grave:

Dès le début le Gouvernement israélien avait fait savoir qu’il ne voulait que ramener le calme, qu’en aucun cas il n’envisageait l’éradication du Hamas. Jamais en temps de guerre ou de tension un Chef militaire ne doit annoncer ce qu’il ne fera pas. C’est une preuve de faiblesse pour l’ennemi qui ne manquera pas de s’en servir.

2ème faute grave:

Vouloir protéger à tout prix la population civile fait preuve d’humanisme, mais mérite t-elle des égards? C’est la population civile qui a élu le Hamas. Même si le Hamas depuis sa prise de pouvoir a fait preuve de corruption et d’enrichissement illicite, les Chefs politiques issus de la population défavorisée tel Khaled Meshaal, vivant dans le plus grand luxe après 7 ans de pouvoir alors que la population civile vit dans le plus grand dénuement, le Hamas n’a pas construit d’usines, le taux de chômage est de 50% Malgré tout ceci, les Chefs se disant vainqueurs ont été fêtés en héros. La population civile est coresponsable des bombardements des populations civiles israéliennes.

3ème faute grave:

Connaissant le lieu où se réfugiait les chefs militaires « sous l’hôpital, » pourquoi ne pas avoir bombardé l’hôpital dès le début de l’opération, le bilan aurait été moins lourd, que les 2100 gazaouïs et 70 israéliens sans compter les blessés, les dégâts matériels, et l’immobilisation des populations laborieuses pendant 50 jours.

4ème faute grave: 

C’est la troisième opération de police à Gaza 2008-2009, 2012, 2014. Chaque fois Israël n’a pas curé ce cancer qui ronge la région, il n’a pas éradiqué le Hamas, les dégâts matériels seront largement indemnisés par le Qatar, l’Arabie Saoudite, l’Europe, les Etats-Unis comme précédemment. Ce risque avait été dénoncé ici. Aujourd’hui c’est la fête à Gaza, « ils ont mis Israël à genoux, ils vont maintenant pouvoir s’occuper de Jérusalem, de tout Israël afin d’en chasser l’occupant. »

5ème faute grave:

Avoir permis à Abou Mazen de participer à ces négociations comme intermédiaire et lui permettre d’annoncer ce dernier cessez-le-feu, c’est lui donner une stature qu’il n’a pas. Aujourd’hui pour remercier Israël de lui avoir sauvé la vie, et l’avoir conservé à ce poste en déjouant un attentat du Hamas, ce terroriste en chef parle de conquérir Jérusalem, et Israël afin d’en chasser l’occupant agresseur. Il tient le même langage que le Hamas, et en rajoute pour exister.

6ème faute grave:

Devant l’avancée d’EIIL, il était urgent de régler l’affaire de Gaza sans faire dans la dentelle, aujourd’hui les Islamistes contrôlent Quneitra, et les obus syriens pleuvent sur le Golan, il ne s’agit pas d’opérer en frappes chirurgicales, lorsque l’intégrité territoriale est en cause. Il y a collusion entre Gaza, Ramallah et l’EI. Il s’agit d’un seul et même ennemi. Il aurait fallu une guerre style celle des 6 jours, on tape fort, on détruit tout, et on ramène le calme rapidement. La photographie des Hamassites agitant le drapeau blanc aurait coupé court à toute discussion sur qui a gagné. Il ne faut pas se préoccuper de l’avis des biens pensants de toutes façons nous aurons tort à leurs yeux, mais nous sommes en première ligne, et ils ne sont pas conscients qu’ils sont juste le second domino.

7ème faute grave:

Israël n’aurait jamais du laisser l’initiative au Hamas, qui a accepté les différents cessez-le-feu lorsqu’il l’a voulu, puis les a rompus 10 fois alors qu’Israël les respectait. C’est le Hamas qui décidait de l’heure du coucher des Israéliens, ainsi que de l’heure de leur lever, qui décidait si le travail pouvait reprendre ou être rendu impossible par l’envoi de 150 rockettes quotidiennes ceci est intolérable.

Si cet article vous a plu, vous pouvez vous inscrire à notre NewsLetter en cliquant ici

70% de la population israélienne jouxtant la bande de Gaza, s’est réfugiée dans l’arrière pays chez des parents ou des amis. Malgré la signature de ce cessez-le-feu elle refuse de rentrer à la maison voulant voir la suite qui lui est réservée par le Hamas qui a rompu déjà 10 fois les cessez-le-feu en 1 mois et demi.

2.137 morts Gazaouïs parmi lesquels les plus grands chefs militaires du Hamas et de nombreux terroristes, on déplore quelques pertes civiles ayant servi de boucliers humains, également de nombreux blessés, la moitié du pays détruit. Le Hamas parle d’avoir gagné, n’en serait-il resté qu’un sur une civière, il aurait levé la main les doigts en V en signe de victoire, nous avons l’habitude avec les Arabes.

Les Chefs du Hamas restés enterrés dans leurs bunkers sous l’hôpital, des écoles, des mosquées pendant toute l’opération, ont été accueillis en héros par la population en liesse. Décidément, nous n’avons pas les mêmes valeurs.

70 morts Israéliens dont 6 civils, de nombreux hauts gradés, Colonels, Commandants, ainsi que beaucoup de blessés, le Hamas n’est pas encore désarmé, on ne parle que de supprimer les missiles, ils pourraient garder leur autres armes, (les missiles Milan pourquoi pas?)

La moitié des Ministres est contre ce cessez-le feu, la quasi totalité de la population du sud également, quand aux Franco-israéliens, ils y sont opposés à la quasi unanimité.

Les Français sont profondément sionistes, en pleine opération un Jumbo jet chargé de 420 d’entre eux a atterri à Ben-Gourion pour faire leur Alyah, le Président d’Israël nouvellement élu Reuven Rivlin ainsi que le Président du lobby Francophone à la Knesset sont venus les accueillir. A la question où voulez-vous habiter? La réponse fusa, à Ashkhelon, à Ashdod, ces deux villes sont au premier rang des bombardements du Hamas. De nombreux Franco-Israéliens sont engagés en première ligne dans cette opération à Gaza, ils sont nombreux à faire partie des victimes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour https://eli-d-ashdod.com/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour https://eli-d-ashdod.com/

Publié par

Eli

Féru de politique, l'auteur est fortement engagé dans la lutte contre la désinformation et la délégitimation d'Israël par les médias.

%d blogueurs aiment cette page :