Vayyera

Troisième volet d’une série d’articles qui paraitront régulièrement.

Afin de préciser nos actes de propriété sur ce pays, je m’appuie sur le plus vieux livre d’histoire et cite chaque fois la source.

Cet article traite de la lignée d’Abraham et Sara, ainsi que de la propriété d’Abraham d’un puits à Béer-Chéva.

Chapitre XXI

Or l’Eternel s’était souvenu de Sara, comme il avait dit, et Dieu fit à Sara comme il avait parlé. Sara conçue et enfanta un fils à Abraham, dans sa vieillesse, à l’époque précise dont Dieu avait parlé. Abraham nomma le fils qui venait de lui naître, que Sara lui avait donné, Isaac. Abraham circoncis Isaac son fils à l’âge de huit jours, comme Dieu le lui avait ordonné. Or Abraham était âgé de cent ans lorsque son fils vint au monde…

La Tora est très précise, elle explique bien que Sara enfanta un fils à Abraham, il ne s’agit pas du fils d’une autre femme, ni d’un autre homme, Abraham avait bien cent ans lorsque naquit Isaac. C’était en 2048 (1713 avant l’ère vulgaire.) Isaac fut circoncis à l’âge de huit jours.

Il arriva dans le même temps qu’Abimelec, accompagné de Pikol, chef de son armée vint conclure un accord avec Abraham. Cet accord stipulait qu’il n’y aurait pas de guerre entre eux, et que cet accord engageait leurs descendants nés à ce jour.

Abraham s’y engageât, mais fit remarquer qu’une dispute entre ses bergers et ceux d’Abimelec devait être réglée ce jour, il offrit 7 brebis à Abimelec afin de valider le fait qu’un puits lui appartenait. C’est pourquoi on appela cet endroit Béer-Chéva, le puits du serment.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour https://eli-d-ashdod.com/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour https://eli-d-ashdod.com/

Publié par

Eli

Féru de politique, l'auteur est fortement engagé dans la lutte contre la désinformation et la délégitimation d'Israël par les médias.

%d blogueurs aiment cette page :