Lettre d’un Catho Normand à Dieudonné

30 décembre 2013 3 Par Eli

Cher Dieudonné,

J’ai lu que, lors d’un spectacle, vous auriez prononcé cette phrase :

« Moi, tu vois, quand je l’entends parler, Patrick Cohen, j’me dis, tu vois, les chambres à gaz… Dommage. »

Et le le public aurait ri.

Quand je lis ce que vous auriez dit, je m’interroge…

D’abord, je lis et relis la phrase. Je consulte plusieurs sites pour savoir si c’est vrai. Je vois enfin l’extrait. Mais seulement un extrait. Je réécoute et soudain je suis pris d’un mal de ventre tandis que mes cheveux se dressent. Je m’écarte physiquement et instinctivement de l’écran. Manifestement, c’est de la peur que je ressens! Pourtant ça rigole fort à la main d’or ! Pourquoi avoir peur !

Puis j’essaie de réagir : un sentiment de colère m’habite pour… quelques secondes et finalement c’est l’abattement qui domine.

Vos références historiques ( si tout cela a bien existé! ) m’ont fait repensé aux rafles, à la peur des familles, à l’ingéniosité ( on pourrait dire la satanée ruse ! ) de certains pour s’en sortir, au train… aux trains…à Delon, à monsieur Klein et finalement à des petits garçons de 5 ans – tchou tchouu ! – à des petites filles de 8 ans, à celles qui n’avaient pas 4 ans…

Je ne sais pas pourquoi, je finis toujours par penser aux enfants…

Et puis le dernier sentiment qui conclue la lecture de cette vidéo, c’est la nausée.

La nausée l’emporte sur tout ! Sur la peur, sur la colère, sur la tristesse. J’ai sincèrement un haut le coeur.

Une franche envie de vomir. Plus de sentiment, plus de pensée, juste un corps qui se sent mal…

Mais comme ce midi, je suis allé déjeuner chez Pirouette, je ne suis pas décidé à me laisser aller !

Je ne peux imaginer que vous soyez si mauvais, si haineux, si loin de la lumière !

C’est un sketch ! C’est de l’humour. Second degré ! Le lobby des medias (et on sait par qui il est dirigé ! ) a encore frappé et a déformé vos propos.

D’ailleurs, c’est quoi ces 3 petits points avant « … Dommage ? »

N’a t-on pas coupé vos propos ?!

Pardon pour le début de mon texte, il est clair que je me suis laissé envahir par la peur !

Je ressors donc de chez pirouette. On y mange très bien. J’y ai invité une collectionneuse d’art de ma galerie. Tiens une juive d’ailleurs ! Toujours à négocier celle-là ! De toute façon, les collectionneurs, c’est connu, ils sont tous juifs; d’ailleurs les marchands aussi ! Ce qui, selon moi, m’a freiné un peu pour faire ma place depuis 2008 ! En même temps Perrottin et Pinaud… ça fait pas vraiment juif… et ils ont bien réussi! Ceci dit, on ne sait pas, on ne sait jamais! Il faudrait peut être creuser !

Puis-je vous conseiller de creuser ? Continuez de creuser ! Creusez fort, creusez bien! Ces deux-là ont peut être des origines pas très catholiques! Et s’ils ne le sont pas, des juifs probablement les auront aidés, des juifs sont forcément aux manettes de leur succès passager ! Continuer de creuser ! Creusez fort, creusez bien! Je peux vous aider si vous le souhaitez… Creusez fort, creusez bien et il est probable que vous parveniez à certaines strates qui vous éclaireront plus que le ciel ne l’aurait fait.

Et si le vent tourne, si la tempête se lève, avec vous enfin à la barre… Si dans la voile, le vent mauvais de la haine souffle fort, s’il vous prend l’envie de passer par dessus bord tous ceux qui nuiraient à l’arrivée en mauvais port. Si aux abords de la côte rotie, débarrassé de la moitié que vous détestiez, il vous prend l’envie de faire un bon réchaud pour l’autre moitié qui aurait eu l’audace de se cacher, de se dissimuler, si vous voulez à nouveau leur faire peur, très peur en les liquidant un à un, je vous prie de bien prendre note des noms suivants :

Rachel Liwer

Salomé Estace

Pablo Estace

Anouk Estace

Ce sont les noms de ma femme et de mes enfants qui ont respectivement 8, 5 et 3 ans.

Comme vous, ils attendent, plein d’espoir, que le vent tourne…

Et c’est vrai que moi, le normand catho, je suis à leurs côtés.

Et j’espère que beaucoup qui me liront ici allongent la liste de leurs soutiens…

Au point qu’autant entourés, ils ne ressentent jamais ce sentiment étrange, en France, en 2013, « d’avoir peur d’être juif ».

Au point qu’autant entourés, je ne ressente plus ce sentiment étrange, en France, en 2013, « d’avoir peur pour ma femme et mes enfants parce qu’ils sont juifs ».

Et si il n’y a que quelques voix concordantes qui se manifestent autour de ce post, alors il sera toujours temps de prendre ses valises et de mettre les voiles !

Régis ESTACE

Après deux semaines de dénonciation des paroles racistes de M’Bala M’Bala par un « héros résistant » qui a publié 10.000 photos, noms, adresses, emails et téléphones de quenelleurs inscrits sur le site de la Dieudosphère, l’information reprise par JSSNews tourne en boucle et remonte aux plus hautes sphères du Gouvernement Français.

M’Bala M’Bala toujours aveuglé par sa haine s’est lâché et a vomi son fiel sur un présentateur de la Télévision Française.

Si cet article vous a plu, vous pouvez vous inscrire à notre NewsLetter en cliquant ici

Cette dernière, jamais en reste pour nous montrer du doigt les agissements montés en épingle d’Israël lorsqu’un Arabe a le malheur de se coincer un doigt dans une porte, en oubliant de nous informer sur les millions de morts du Soudan, ou sur les 130.000 de Syrie.

France Télévision (qui n’avait pas évoqué la publication de cette liste de 10.000 quenelleurs inscrits sur le site de la Dieudosphère,) a donc porté plainte pour cette attaque raciste de son présentateur.

Et voici que l’affaire prend une tournure nationale, les racistes et les rieurs tremblent dans leurs chaumières car il ne fait pas bon proclamer son racisme lorsqu’on s’attaque à un journaliste de France Télévision.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/