Israël en deuil: nos trois garçons sauvagement abattus.

Israël en deuil: nos trois garçons sauvagement abattus.

2 juillet 2014 6 Par Eli

La nouvelle est tombée vers 20 h 30 lundi soir, « on vient de retrouver dans un champ les corps des trois garçons enlevés le 12 juin. »

Au fil du temps les espoirs s’amincissaient, les ravisseurs n’ayant pas revendiqué le rapt, et aucune réclamation n’ayant été formulée, cette issue paraissait de plus en plus plausible.

C’est le temps du deuil, laissons les familles se recueillir soutenue par le pays tout entier.

Des manifestations spontanées se sont mises en place aussitôt la nouvelle tombée, les Ashdodim se sont rendus nombreux dès 22 h 30 devant la Mairie pour apporter leur soutien aux trois familles endeuillées.

Nos trois enfants sauvagement abattus

Passé le terme du deuil, il sera alors temps de prendre les décisions qui s’imposent pour tenir compte du désastre de la politique d’échange que nous connaissons depuis des années, politique soutenue par John Kerry qui nous force a aller dans une voie contraire à nos intérêts vitaux, cette politique qui fait les délices d’Abou Mazen qui n’existe que par ces échanges.

Abou Mazen qui traite les terroristes relaxés en héros alors qu’ils ont été largement rémunérés pour leur temps de prison grâce aux subventions versées par l’Europe, l’Amérique, et le Canada.

Si cet article vous a plu, vous pouvez vous inscrire à notre NewsLetter en cliquant ici

Le journal de la 2 du soir n’en fait aucun état, par contre, nous sommes bassinés à longueur de journée par les résultats du Mondial autrement plus importants bien sur. L’information sera donnée mardi midi en précisant que le Premier Ministre a promis des représailles très fortes, la 2 présente des photos d’une maison bombardée (il s’agit d’une fabrique de missiles) et précise qu’un « Palestinien » a été victime de cette attaque.

Le traitement médiatique orienté continue:

  • Les élèves sont présentés comme des colons.

  • On fait venir pour évoquer l’affaire des Arabes qui donnent toutes les circonstances atténuantes aux terroristes.

  • Le mercredi, un crime d’honneur ayant été perpétré à l’encontre d’un Arabe israélien, on commence par le faire passer pour un « Palestinien » les arabes eux savent profiter de ce climat tendu où les missiles pleuvent sur Sdérot, et enflamment la rue à coup de jets de pierres, les médias en profitent pour nous montrer des Arabes masqués d’un Keffieh lancer des pierres, et un militaire de Tsahal armer son flash-ball, vu l’angle de prise de vue, le canon de l’arme parait énorme, les téléspectateurs désinformés à outrance vont s’empresser de répéter à l’encan qu’ils ont vu à la télé des malheureux « Palestiniens » armés de pierres faire face à des israéliens agresseurs surarmés de lances-missile.

  • Depuis des années nous dénonçons ici et ailleurs cette information biaisée car partisane comme responsable des incendies sporadiques ici et par répercussion dans les quartiers dits sensibles français.

Alors que de part le monde nous avons reçu des appels des dirigeants pour s’associer à notre deuil national, le Quai d’Orsay unanimement reconnu pour sa vision « neutre envers lui même » a déclaré par la voix de l’Ambassadeur de France en Israël qu’il compatissait, en demandant une très grande retenue dans notre démarche.

Que la France soit rassurée, nous avons demandé à notre Premier Ministre d’être très mesuré lorsqu’il parle de prix à payer, nous avons réclamé pour les barbares responsables de cet acte le plus vil, la clémence la plus mesurée, ils ne doivent pas payer le prix fort, nous devons les « raser gratis ».

Les diplomates dont c’est le langage comprendront que nous réclamons de « stopper » ces rebuts de l’humanité qui sont encensés par le Hamas et l’AP (même si cette dernière condamne du bout des lèvres cet acte odieux.)

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/