BDS et Israël 2

BDS et Israël 2

7 juin 2015 2 Par Eli
Stéphane Richard PDG d'Orange

Stéphane Richard PDG d’Orange

Vous avez tous été choqués par l’annonce faite par Stéphane Richard PDG d’Orange qui a parlé de rupture du contrat d’Orange avec Partner Communications Company Ltd. prétendant que c’était une rupture commerciale, et réfutant le terme de boycott. Cette déclaration faite au Caire avait au contraire toute l’allure d’un boycott.

Récapitulons:

    • Depuis des années l’Union Européenne veut absolument s’impliquer dans les discussions entre Israël et Abou Mazen qu’elle souhaite imposer.
    • Depuis des années Abou Mazen refusant toute discussion avec les Gouvernements dirigés par Benyamin Netanyahou a lancé l’opération Boycott Désinvestissements Sanctions plus connue sous le nom de B.D.S.
    • Depuis des années l’Union Européenne avec à sa tête la France veut imposer un étiquetage des produits de Judée et de Samarie afin de les requalifier de « Territoire palestinien occupé. » Il s’agit ni plus ni moins de B.D.S.
    • Depuis des mois, l’Union Européenne menace Israël de sanctions, si les discussions ne reprennent pas, alors qu’elle sait pertinemment que c’est Abou Mazen qui s’y oppose. B.D.S. aussi.
    • Depuis des semaines la FIFA est assiégée par l’envoyé d’Abou Mazen qui lui demande d’exclure Israël de la compétition du Mondial, opération avortée, la FIFA aux prises avec les enquêtes de corruption qui visent ses dirigeants accusés d’avoir touché de l’argent sale de la part du Qatar pour l’obtention de la tenue du Mundial à Doha est peu encline à répondre favorablement, Abou Mazen donne l’ordre de décrocher. B.D.S. encore.
    • Du 2 au 4 Juin s’est tenu à Tel Aviv un Salon des technologies de défenses qui est toujours très prisé. La France, la Grande Bretagne, les pays scandinaves, ainsi que d’autres pays occidentaux ont boycotté ce salon interdisant à leurs entreprises de s’y rendre. B.D.S. bis repetita.
    • Simultanément éclate l’affaire Orange qui soulève un tollé en Israël, le PDG prétend qu’il ne s’agit pas de Boycott alors que son discours du Caire est très explicite sur le sujet, le lendemain, il s’embourbe dans une explication commerciale, mais la pression à laquelle il était soumis par les syndicats a été suivie d’une déclaration de ceux-ci disant que l’intention c’était bien, mais que la rupture consommée c’était ce qu’ils attendaient. B.D.S. toujours.
    • Devant le tollé général en Israël, et la réaction musclée de Tzipi Hotovely, Le Gouvernement Français déclare qu’il est contre le Boycott, Stéphane Richard présente ses excuses pour avoir voulu boycotter. Bien évidement le Gouvernement français qui détient 25% du capital d’Orange n’a pas piloté l’affaire, de même qu’il n’a pas interdit aux entreprises françaises de se rendre au salon de Tel Aviv. Fabius pris la main dans le pot de confiture nie en bloc. B.D.S. là encore.

Moralité de cette affaire:

En Israël lorsque le peuple se lève comme un seul homme pour s’opposer à cette déclaration de guerre économique, le Gouvernement réagit énergiquement, et l’adversaire plie.

Tzipi Hotovely Vice Ministre des Affaires Etrangères d'Israël

Tzipi Hotovely Vice Ministre des Affaires Etrangères d’Israël

Il faut continuer, Tzipi Hotovely avait commencé avec Federica Mogherini lors de sa récente visite en lui expliquant Torah à l’appui que tout le territoire de la mer  jusqu’au Jourdain était bibliquement une terre juive.

Carte de la Palestine Mandataire

Mudar Zahran leader « palestinien » ne dit pas autre chose, il reconnait l’accord de 1921 du partage de la Palestine 78% pour les Arabes c’est la Jordanie d’aujourd’hui, et 22% pour les Juifs, c’est du Jourdain à la mer. Il précise que 88% des 6,3 millions de « Palestiniens » de Jordanie sont exclus du monde du travail, de l’éducation et de l’accès aux soins, c’est ce qu’on appelle de l’apartheid, ce terme dont le Jordanien Abou Mazen nous crédite.

Voici comment l'AP conçoit la carte du M.O. cette carte est issue de son site

Voici comment l’AP conçoit la carte du M.O. cette carte est issue de son site

 

Voici pourquoi Abou Mazen refuse toute discussion avec le Gouvernement de Benyamin Netanyahou.  Alors la France et la Grande-Bretagne, vous qui avez été à l’origine du tohu-bohu qui règne au Moyen-Orient, vous qui avez porté la renaissance de l’Etat d’Israël allez-vous vous déjuger en reniant votre signature?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/