Le Professeur Denis Charbit bis répétita.

Le Professeur Denis Charbit bis répétita.

31 octobre 2014 6 Par Eli
Zvi Mazel ancien Ambassadeur d'Israël

Zvi Mazel ancien Ambassadeur d’Israël au Caire

Jeudi 30 Octobre 2014 l’Espace Francophone d’Ashdod a organisé un débat afin de faire un point sur l’E.I. avec comme invités Zvi Mazel, et le Professeur Denis Charbit, le Docteur Jacques Néria pressenti, appelé ailleurs n’a pu participer, la modératrice était Laly Deraï Rédactrice en Chef d’Hamodia.

En raison du récent attentat perpétré à Jérusalem à l’encontre du Rav Yehuda Glick, que Laly a tenu a évoquer, le débat s’est engagé sur cette voie, le Professeur Charbit en a profité pour s’engager sur le sujet qui lui tient à cœur: le sort des populations arabes de Judée, de Samarie, et de Jérusalem. Armé du Ministère de la Parole, se retrouvant dans l’opposition, il est coutumier du fait de prendre la parole et de ne plus la lâcher, ce qui avait le don d’exaspérer la salle qui a manifesté bruyamment.

Laly Deraï plus à l’aise en communicante qu’en modératrice a eu du mal à canaliser le débat pour le ramener sur le sujet prévu, Zvi Mazel aussi à son aise pour débattre de tous les sujets ne manquait pas de reprendre Denis Charbit sur tous ses propos. Il rongeait son frein lors des longs moments de prise de parole de son alter égo. Il a précisé que Abou Mazen ne souhaite pas la paix avec Israël, ni un pays à côté d’Israël, ce qu’il veut, c’est tout Israël.

Si cet article vous a plu, vous pouvez vous inscrire à notre NewsLetter en cliquant ici

Puis vint le temps des questions de l’auditoire, j’ai immédiatement botté en touche en précisant:

  • Qu’on parlait ce soir beaucoup d’un conflit centenaire dont tous les Arabes se moquent, et de l’émergence de l’Etat Islamique qu’Israël en arbitre de touche observe attentivement.

  • Car la bataille qui oppose les Chiites aux Sunnites, tout aussi Islamistes les uns que les autres non seulement ne concerne pas Israël, mais cette lutte occupe tellement le Hezbollah qui y consacre la moitié de ses forces, que la tension sur le front Nord d’Israël se fait moins sentir. Penser que L’E.I. menace la Jordanie et que dans le même instant, la Jordanie, la Turquie, le Qatar pour ne citer que ceux-ci achète à prix cassé leur pétrole à l’E.I. tout en se retrouvant dans une soi-disant coalition pour le combattre!!!

  • Que le danger réel se trouvait à Téhéran qui profite du chaos en Irak, et en Syrie pour monnayer avec les Occidentaux un assouplissement de leurs sanctions, et la conservation de 5000 centrifugeuses, tout le monde sait très bien que les centrifugeuses sont aussi indispensables à un usage nucléaire civil, que les vecteurs qu’ils ont développé à « usage touristique. »

  • Lorsque la portée de ces derniers le permettra, ils menaceront alors les E.U. puisqu’ils ne rêvent que d’éradiquer le petit Satan et le grand Satan.

Laly Deraï a aussitôt réorienté le débat sur ce sujet, qui fut vite épuisé car tout le monde était d’accord sur le danger immense encouru. Zvi Mazel a précisé qu’en raison des sommes astronomiques engagées sur ce projet, 3 mille milliards de $, les Iraniens n’abandonneraient jamais leur projet de construction de la bombe atomique, indispensable à la survie de leur régime terroriste. Tout ceci a déjà été largement évoqué dans ces colonnes.

Les autres questions interpellaient le plus souvent Denis Charbit sur ses positions à mille lieux des vues de la salle et de 76% des gens en Israël.

La soirée se termina par le pot de l’amitié au cours duquel plusieurs personnes m’ont fait part de leur déplaisir d’avoir assisté à cette soirée déviée de son objectif premier par le dogme d’un idéaliste dangereux pour Israël.

Pour ma part, je suis partisan en temps de paix de permettre à chacun d’exprimer son point de vue, et même si je suis opposé à un tel point de vue, je suis prêt à me battre pour qu’il puisse s’exprimer.

Mais Israël est en guerre permanente depuis bien avant sa création, et les gauchistes qui propagent une idéologie dangereuse pour l’Etat, et sapent ses fondements, sont assimilables à la trahison de la Député Zouabi suspendue six mois et en passe d’être déchue de son mandat. Les Tribunaux Militaires devraient avoir compétence pour juger ce genre de comportement.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/