De BDS

A l’instigation d’Abou Mazen, ce chantre de la paix que les Occidentaux veulent imposer à Israël pour des négociations qu’il rejette systématiquement, une position politique a été mise en place: Boycott Désinvestissement Sanctions.

Le boycott des produits en provenance de la Judée et de la Samarie ont été les premiers touchés, il a immédiatement provoqué le chômage de milliers d’Arabes qui gagnaient trois fois le salaire de leurs frères de Jordanie. Le boycott est réprimé par le droit français, et de nombreuses personnes coupables de l’avoir mis en place par la violence ont été condamnées, aujourd’hui, les choses se passent dans le calme, les boycotteurs se déplacent seuls dans les magasins proposant des produits israéliens, et reprochent au commerçant de distribuer des produits d’un pays qui martyrise les arabes, comme ils viennent les uns derrière les autres tenir ce langage, le commerçant ne présente plus ces produits.

L’Union Européenne favorise le boycott en imposant l’étiquetage de la provenance exacte de l’origine des produits et refuse le « made in Israël » pour les produits de Judée au delà de la ligne du cessez-le feu de 1949.  Aujourd’hui, le boycott est ouvertement déclaré pour tout ce qui est en provenance d’Israël. Les Verts et l’Extrême gauche sont aux premier rang pour défendre ce boycott qui s’applique à tous les fruits et légumes en particulier. Le boycott de produit fabriqué par l’Etat Juif est un acte de racisme, il cantonne les Juifs en leur interdisant de vendre leurs production. C’est donc un acte d’apartheid.

Si cet article vous a plu, vous pouvez vous inscrire à notre NewsLetter en cliquant ici

Abou Mazen accuse Israël d’une manière infondée de pratiquer des actions qu’il appelle de ses vœux à mettre en place dans l’Etat qu’il revendique.  

Hier à l’Onu, Abou Mazen s’est disqualifié dans son discours accusant Israël d’apartheid, et de génocide, Israël Etat Juif pratiquant la liberté de culte, dont 20% de la population est Musulmane, dont les Universités regorgent de Musulmans, ce pays dont le Président de la Cour Suprême (un Musulman) a envoyé en prison le Président de l’Etat d’Israël (un Juif) accusé de viol.

Comble de l’histoire le même Abou Mazen qui n’en est pas à une contradiction près, réclame la création d’un Etat qu’il annonce Judenrein, sur des terres données par la SDN en 1920 à la Conférence de San Rémo afin de créer un foyer Juif!!!

Carte de la Palestine Mandataire
Carte de la Palestine Mandataire

 Israël vit aujourd’hui sur seulement 26.410 Km2 dont 5.640 Km2 de Judée et de Samarie où vivent 1.800.000 Arabes issus de ceux amenés à partir de 1949 illégalement par la Jordanie qui avait annexé cette contrée sans qu’aucune motion à l’ONU ne la condamne.

En ce qui concerne l’accusation de génocide:

Les Arabes ont employé ce terme pour Jénine où de combats se sont déroulés à la suite de 41 attentats terroristes perpétrés au seul mois de Mars 2002 ayant fait 120 morts civils israéliens et plusieurs centaines de blessés, une opération fut montée à Jénine fief terroriste d’où venaient les agresseurs. Une bataille extrêmement dure fut livrée dans un camp retranché au milieu de « civils », dont le bilan annoncé par les Arabes durant les combats était de plus de 400 morts et des milliers de blessés, il s’avéra en définitive de 52 terroristes tués, Tsahal eut pour sa part des pertes lourdes 23 morts et 60 blessés, les soldats ont qualifié Jénine de nid de serpents.

Par la suite dès qu’il y a eu des accrochages toujours à l’initiative des Arabes, et que le sort des armes leur était défavorable, ils ont qualifié les combats de génocidaire pour quelques dizaines de victimes, dans ces conditions, comment peut on qualifier le carnage en Irak et en Syrie où on dénombre plus de 200.000 morts? Comment qualifier la tragédie du Darfour à l’initiative des islamistes du Nord Soudan?

Abou Mazen accuse Israël d’une manière infondée de pratiquer des actions qu’il appelle de ses vœux à mettre en place dans l’Etat qu’il revendique.  

Et le Premier Ministre nouvellement élu de Suède qui veut reconnaître cet Etat.

Et le Quai d’Orsay qui menace de ses foudres Israël si les négociations n’aboutissent pas dans les plus brefs délais!!! Lorsqu’on parle au nom d’un pays qui se targue d’être le 4ème exportateur Mondial d’armes essentiellement en Asie, qui font le bonheur des acquéreurs du Moyen-Orient, on parle avec plus de réserves des possibilités de paix. Surtout lorsque des missiles anti-char Milan vendus au Qatar, se retrouvent au main du Hamas qui détruit ainsi des chars israéliens et tuent des soldats israéliens.

Missile Milan livré par la France au Qatar, utilisé par le Hamas contre les chars d'Israël, responsable de la mort de soldats Israéliens.
Missile Milan livré par la France au Qatar, utilisé par le Hamas contre les chars d’Israël, responsable de la mort de soldats Israéliens.

Lorsque on veut être sur tous les fronts contre le terrorisme aussi bien au Mali, en Centrafrique et aujourd’hui en Iraq, où tout de même « 6 avions sont déployés » soit 2 en vol permanent ayant réalisé « seulement 3 frappes » soit 1% de l’effort de guerre contre l’EI en raison d’un budget misérable de 2,2% de son PIB la France est incapable de faire mieux, dans ces conditions, il est inutile de pousser des cocoricos, et de menacer le meilleur « Allié fiable de la région », le seul pays démocratique, qui défende les valeurs occidentales bien malmenées ces jours derniers.

Décidément, nous vivons une drôle d’époque dans ce Monde en décomposition, car les uns et les autres savent très bien que les Arabes ne veulent absolument pas de deux Etats pour deux peuples, ils veulent un seul Etat du Jourdain à la Mer pour un seul peuple Islamique et Judenrein.

La différence entre le Hamas et l’AP, c’est que le Hamas le proclame souverainement et parle d’y arriver par les armes, alors que l’AP joue le jeu de soit disant négociations afin de soutirer un maximum de fonds aux Européens et aux Américains. Abou Mazen veut un Etat dans des conditions telles que si Israël acceptait, tout aussitôt d’autres revendications verraient le jour qui feraient capoter le projet, et que les Occidentaux s’empresseraient de rejeter la faute de l’échec à Israël.

Le fait pour les Occidentaux de se comporter ainsi, en rejetant toute la faute sur Israël en raison de leur racisme, et leur comportement en soutenant BDS, c’est de l’apartheid.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour https://eli-d-ashdod.com/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour https://eli-d-ashdod.com/

Publié par

Eli

Féru de politique, l'auteur est fortement engagé dans la lutte contre la désinformation et la délégitimation d'Israël par les médias.

%d blogueurs aiment cette page :