La France victime de B.D.S

La France victime de B.D.S

13 août 2015 7 Par Eli

Lors du chantier du tramway de Jérusalem, B.D.S qui en était à ses balbutiements a prétendu que la construction de la ligne était illégale car elle passait dans des quartiers au delà de la ligne de 1967. Cette démarche n’avait pas abouti, car retoqué par la Cour qui avait déclaré dans ses attendus qu’Israël était dans son bon droit car il participait aux infrastructures d’un territoire disputé.

Les rames du tramway de Jérusalem ont été fournies par Alsthom.

La société d’exploitation du tramway avait accusé de lourdes pertes en raison des délais imposés par le dépôt de cette plainte.

La société ferroviaire israélienne devant s’équiper de 62 locomotives à grande vitesse, a tenu compte de cet élément pour la soumission proposée par Alsthom lors de l’appel d’offre. Il n’en a pas été de même pour la société Bombardier (Canadienne) N° 1 mondial offre également l’avantage de par sa nationalité d’éviter la facilitation du boycott qu’avait connu Alsthom.

Les employés d’Alsthom seront heureux de voir leur entreprise prise en otage par les sympathisants d’extrême gauche de B.D.S soutenus par les médias français, perdre cette soumission, au moment où la France est plongée dans un marasme économique sans précédent. La France toujours en retard d’un train paye ici le prix de ses errements dans la prise de ses décisions de politique étrangère.

C’est l’arroseur arrosé.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/