De l’Israël historique à 2015

Des penseurs autoproclamés nous donnent leur avis sur le droit des Arabes et des Juifs à une terre (la même,) ils qualifient les uns de peuple déniant ce titre aux autres, en effet, grâce à l’obligeance de Stéphane Hessel, nous avons enfin appris que le peuple juif n’existait pas.

Comment nous y retrouver dans ce fatras d’allégations opposées, qui empoisonnent la vie des habitants de toute une région.

La Tora nous apprend qu’un homme nommé Abram, quitte sa maison natale, abandonnant une vie d’idolâtrie pour aller en terre de Canaan, où il proclame sa foi en un D.ieu unique. Il contracte une alliance (brith-mila) avec D.ieu qui lui offre pour sa postérité, qu’il lui promet nombreuse, la terre de Canaan en héritage Il devient alors Abraham.

Yaakov petit fils d’Abraham prit 4 femmes: Rahel, Léa, Bilha, Zilpa. Elles lui donnèrent 12 fils et une fille.

Les fils: Reuben, Siméon, Levi, Yehuda, Issakhar, Dan, Gad, Asher, Naphtali, Zevouloun, Yossef, Benyamin. Ce sont les pères des 12 tribus d’Israël.

Une fille: Dina.

Après la sortie d’Egypte, leurs descendants errèrent dans le désert pendant 40 ans avant de prendre possession de leur héritage, qu’ils se partagèrent selon la carte ci-dessous. Selon une analyse d’ADN, les Juifs sont tous issus de 4 mères ce sont les 4 matriarches femmes de Yaakov. Ils forment donc bien un peuple.

les territoires des 12 tribus d'Israël
les territoires des 12 tribus d’Israël

Les Romains, détruisirent le second temple, tuèrent un million de Juifs et expulsèrent les survivants en les déportant en esclavage, ils renomment la région Palestine.

1916 Accords secrets Picot-Sykes: La France et l’Angleterre se partagent en secret les zones d’influences du Moyen-Orient en redécoupant l’Empire Ottoman, c’est vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, ces Accords ne préjugent pas de l’acceptation de la SDN. Ces zones sont déterminées au regard des intérêts des Français et des Britanniques et non selon les intérêts des habitants de la région, par exemple le peuple Kurde sera à cheval entre quatre zones d’influences les Turcs d’une part, les Français d’autre part, qui créeront la Syrie, les Britanniques par ailleurs qui créeront l’Irak, et enfin les Iraniens pour la quatrième portion.

Accords Sykes-Picot 1916
Accords Sykes-Picot 1916

Ce découpage en 2014 vole en éclat 98 ans plus tard avec l’ingérence de l’Etat Islamique qui a supprimé la frontière entre la Syrie et l’Irak, en ostracisant dans la région toutes les populations non musulmanes Sunnites. Ils lancent une guerre de religion que les Occidentaux n’osent pas nommer. Les Turcs prêts à prendre leur revanche sur le redécoupage Picot-Sykes favorisent l’Etat Islamique en prétendant le combattre, ils bombardent en réalité les Kurdes car ils ne veulent à aucun prix de la création d’un nouveau pays.

1917 Déclaration Balfour: il faut créer un Foyer Juif en Palestine.

1920 Conférence de San Rémo: Mandat est donné aux Britanniques de créer un Foyer Juif en Palestine il conviendra de ne léser aucun habitant de la région qui aura toute liberté de culte.

Des Accords Sykes-Picot au Mandat de la SDN
Des Accords Sykes-Picot au Mandat de la SDN

1922 partition par les Britanniques de la Palestine Mandataire selon la carte ci-dessous. Cette partition ne respectait ni l’esprit ni la lettre de la Déclaration Balfour de 1917, ni de la Conférence de San Remo de 1920. Le Juifs ne possédant pas d’Etat, ont du accepter ce partage inique. qui privait le futur Etat juif de ses territoires historiques à l’est du Jourdain, et toute la partie nord confiée aux Français.

Plan de partage de la Palestine Mandataire en 1922
Plan de partage de la Palestine Mandataire en 1922

1947 l’Assemblée Générale de l’O.N.U propose un second partage de la terre, les déclarations de l’Assemblée Générale doivent être acceptées par toutes les parties prenantes pour avoir force de loi, les Juifs acceptent pas les Arabes, la proposition est donc caduque. Le découpage entamé par la SDN, continué par les Britanniques est à nouveau redécoupé au détriment de l’Etat juif à naître par l’O.N.U. Les conditions de ces découpages ont été conçus pour limiter le futur Etat à sa portion congrue par des responsables pétris d’anti judaïsme. Cette triple amputation de terres historiques juives ne permettait pas à un Etat de subsister, malgré un armement inexistant, les Juifs vont parvenir à asseoir un territoire plus viable.

Dès la création d’Israël, les pays Arabes voisins ont vidé la Judée, la Samarie, Jérusalem, et Gaza de leurs Arabes, les seuls étant restés sont devenus citoyens israéliens.

Plan de partage de la Palestine 1947
Plan de partage de la Palestine 1947

Si cet article vous a plu, vous pouvez vous inscrire à notre NewsLetter en cliquant ici

1948 renaissance d’Israël, après une guerre d’indépendance, un cesser-le-feu qui ne présume en rien de frontières définitives est signé en 1949 selon le tracé ci-dessous.

Israël 1947-1949
Israël 1947-1949

En 1948, les Jordaniens contrairement à toutes les lois de la guerre, vident la Judée, la Samarie, et Jérusalem dans sa partie orientale de tous ses Juifs, elle les remplace dès 1949 par des Arabes venus du Liban, de Syrie, d’Irak, de Jordanie, du Yémen. Plus tard, ces squatters se feront appeler Palestiniens et réclameront la reconnaissance de leur peuple, ils y auront alors vécu 18 ans de 1949 à 1967. Aucune infrastructure ne fut bâtie pendant ces 18 ans. A aucun moment pendant ces 18 ans les Arabes y vivant n’ont réclamé la moindre reconnaissance d’un peuple, ni n’ont revendiqué la moindre demande d’un pays.

Expulsion des habitants juifs de Jérusalem occupée par la légion arabe juin 1948
Expulsion des habitants juifs de Jérusalem occupée par la légion arabe juin 1948

1967 après une guerre défensive perdue par les Arabes, un nouveau tracé est déterminé selon la carte ci-dessous.

Carte d'Israël après 1967
Carte d’Israël après 1967

Selon les lois de la guerre, les territoires acquis à l’issue d’une guerre défensive sont acquis, seuls sont contestés les territoires acquis à l’issue d’une guerre offensive. (Par exemple, en 1939 l’Allemagne déclenche une guerre offensive, à l’issue de la guerre, l’Alsace et la Lorraine sont perdues par l’Allemagne, la France les récupère, les territoires sont acquis et non contestés. Les seuls territoires qui soient contestés sont ceux acquis par Israël.

Il est temps pour Israël de récuser les accords Picot-Sykes, il est urgent d’annexer la Judée et la Samarie, les habitants Arabes n’étant pas d’accord avec cette annexion auront toute liberté d’aller planter leurs choux ailleurs, pour ceux qui accepteront cette nouvelle situation, ils auront le statut de résident, avec tous les droits sociaux y afférent sous réserve d’un engagement à respecter les règles du pays d’accueil, Israël, tout manquement à ces règles de bonne conduite serait passible d’expulsion vers la destination du choix du contrevenant. Les populations arabes bénéficient d’ores et déjà de tous les services de santé à égalité avec les Israéliens.

Quand aux Européens ils pourront faire leur deuil des juteux contrats escomptés. Leur idole dollar sera mise à bas, comme Abraham en son temps a mis à bas les idoles de bois et de métal.

Quand aux Européens si prompts à se mêler des affaires des autres, qu’ils sachent qu’ils sont responsables de tout les maux de la région. Ils se retrouvent aujourd’hui confrontés à une immigration sauvage en provenance du Moyen-Orient en raison de leur manque d’engagement sur le terrain pour résoudre la crise, et de l’appel d’air des avantages sociaux qu’ils prodiguent à qui les demandent.

En raison de la crise économique persistante, ils ne pourront longtemps dispenser ces avantages car leurs populations ayant cotisé toute une vie pour les obtenir n’acceptera pas à l’avenir d’en être exclus au profit de nouveaux arrivants. Les élections prochaines pourraient déboucher sur des régimes nationalistes même si les programmes économiques proposés ne sont en aucun cas applicables, car populistes. Ils ont donc d’autres chats à fouetter que de s’occuper des affaires moyen-orientales.

Les Etats-Unis pour leur part vont devoir gérer le refus probable par le Congres de l’accord iranien calamiteux imposé aux forceps par Barak Hussein Obama et son Administration, ce dernier se trouvera confronté à une importante fronde, et devrait être empêché de nuire plus avant à l’avenir. Quand aux Européens ils pourront faire leur deuil des juteux contrats escomptés. Leur idole dollar sera mise à bas, comme Abraham en son temps a mis à bas les idoles de bois et de métal.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/

Publié par

Eli

Féru de politique, l'auteur est fortement engagé dans la lutte contre la désinformation et la délégitimation d'Israël par les médias.

%d blogueurs aiment cette page :
Verified by MonsterInsights