Manuel Valls bat M’Bala M’Bala aux points.

Depuis plusieurs semaines JSSNews avait lancé l’information un hacker avait aspiré tout le site de la Dieudosphère et JSSNews avait publié de nombreuses photos de quenelleurs, auxquelles fut vite adjointes les lieux, et les noms des acteurs, car les très nombreux et fidèles lecteurs de JSSNews ont participé à cette chasse aux racistes qui paradaient.

Dreuz, prit également part à cette information en publiant de nombreux articles et leurs commentaires. D’autres blogs se mirent de la partie, et ont participé à dénoncer ce pur racisme qui se produisait au grand jour, le tout dans le silence assourdissant des médias car l’omerta devant les actes des musulmans est de rigueur en Europe, mais surtout en France, nous l’avons maintes fois dénoncé.

M’Bala M’Bala, Soral et consort s’en donnaient à cœur joie, leur public inculte faisant trois fautes pour quatre mots rendant leurs commentaires absolument illisibles, leurs écrits transpiraient la haine à l’état pur. Les larrons en vinrent même à se disputer sur les droits d’auteur de la quenelle, Soral écrivant à la femme de M’Bala M’Bala qu’il ne devait pas lui en référer pour être raciste.

Nous apprenions au détour d’une dispute entre M’Bala M’Bala et un Candidat de sa liste antisioniste que 3 millions d’€ abondés par l’Iran pour la campagne électorale, qui n’avaient pas été dépensés en totalité s’étaient volatilisés. Bizarre pour quelqu’un totalement insolvable.

Lorsque M’Bala M’Bala s’en prit à Patrick Cohen regrettant qu’il ne soit pas disparu (comme au cours de la Shoah), il commit une erreur, Radio France lui intenta un procès, et Manuel Valls décida que trop c’était trop, il consulta donc pour connaître la meilleure façon de clore le bec à ce raciste.

Si cet article vous a plu, vous pouvez vous inscrire à notre NewsLetter en cliquant ici

Plus nous dénoncions cette affaire, plus nombreux étaient les soutiens à M’Bala M’Bala, heureusement contre-balancés par des soutiens de plus en plus nombreux venus nous rejoindre dans notre lutte.

Avec un grand courage Manuel Valls monta seul au créneau, il ne fut pas suivi par ses collègues car il leur faisait de l’ombre prenant trop de place. Ils auraient bien aimé qu’il échoue, le Tribunal Administratif de Nantes ayant cassé la circulaire enjoignant aux Préfets et aux Maires d’interdire le spectacle.

Pugnace, Manuel Valls en tournée à Rennes saisit le Conseil d’Etat, qui lui donna raison interdisant « le spectacle » assimilé selon le Ministre de l’Intérieur à des meeting politiques. Dans ce cas, il n’y a plus de liberté d’expression due à un humoriste, le racisme déversé par ce sinistre personnage ne laissait aucun doute sur son action de boutefeu.

Que doit on penser de cette affaire: l’Etat est responsable d’avoir trop laissé filer pendant 10 ans dans cette dérive suscitant la surenchère, devant un public qui en redemandait, il aurait du intervenir plus tôt.

Ce suppôt de l’Iran démasqué, les esprits se reprennent et des personnes trouvant que Rouhani était un modéré, commencent à comprendre qu’il avait roulé l’Occident dans la farine, j’avais dénoncé ce manège.

A Nantes 5.600 spectateurs étaient venus assister à la soirée, ils ne sont pas tous racistes, car certains sont venus attirés par cette publicité qui profitait à ce fomentateur de trouble. Mais les remarques devant caméras de certains disant qu’il était temps de nettoyer la France (des Juifs) ne laissaient aucun doute sur le racisme nageant sur la Dieudosphère.

L’antisionisme c’est du racisme disait Martin Luther King, à toujours soit disant se prétendre antisioniste, on masque devant la loi son antisémitisme. Les médias nationaux ont participé à ce combat tirant à vue sur chaque acte se passant en Israël, entretenant une ambiance malsaine, qui a vu un symptôme horrible apparaitre à Toulouse à Or Thora, l’assassinat d’enfants parce que Juifs, ne s’était pas vu depuis le Moyen âge, lors des rafles à partir de 1942, les enfants avaient été déportés hors de France.

L’éducation des masses revient à l’Etat, l’abandon de l’éducation civique à l’école fait partie de cette dérive, il faut l’imposer à nouveau.

La loi Gayssot doit être appliquée totalement, si la loi ne permet pas d’empêcher ces dérives, il convient de la modifier, nos législateurs doivent se mettre au travail pour fournir des outils qui empêchent ces excès.   

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour https://eli-d-ashdod.com/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour https://eli-d-ashdod.com/

Publié par

Eli

Féru de politique, l'auteur est fortement engagé dans la lutte contre la désinformation et la délégitimation d'Israël par les médias.

%d blogueurs aiment cette page :