La musique adoucit les mœurs

22 décembre 2015 1 Par Eli

Mais encore faut-il ne pas la refuser.

Qu’est-ce qu’un Musulman?

C’est une personne qui n’a rien demandé à personne, et qui a été engendrée par un père musulman.

Ou bien c’est une personne qui a décidé de se convertir à l’Islam de manière délibérée ou forcée sous peine de mort.

Dans le premier cas, lorsque l’enfant est éduqué selon les préceptes des écoles coraniques, il ne peut qu’être influencé par son imam.

Voici un exemple de l’instruction qui est prodiguée aux enfants musulmans français par l’Imam de Brest.

On comprendra ainsi que l’absence de musique n’adoucissant pas leurs mœurs, ils se livrent ensuite à des violences.

Cette vidéo n’est que la partie soft de cet enseignement, le reste n’étant pas divulgué sur YouTube.

L’école avec son programme validé par l’éducation nationale n’est elle pas obligatoire?

Que vient donc faire ce type d’enseignement dans une école française?

Ensuite, lorsque les enfants sont devenus plus grands, ils reçoivent une formation par leur imam à la Mosquée.

Lorsque l’Imam est dit islamiste (intégriste,) il fournit des informations précisées dans le Coran ou les Hadiths que n’enseignent pas les Imams « non intégristes. »

Les gouvernants devront également reprendre en main l’éducation des enfants en fermant les écoles islamistes qui propagent ce venin qui pourrit la jeunesse musulmane, et intégrer les élèves dans des écoles républicaines.

Lorsqu’ils sortent de la Mosquée, les musulmans imprégnés de messages de guerre et bourrés de drogues, ne sont plus que des chiens enragés, et c’est alors le carnage du Bataclan, avec son cortège de morts, mais également trop peu précisé par les Médias, c’est qu’à la suite de ce carnage il en résulte 60 orphelins en bas âge.

Les chiens enragés ne peuvent être soignés, s’ils mordent quelqu’un ils communiquent la rage, ils sont donc abattus, c’est le traitement qui leur a été réservé à Paris, après le 13 Novembre, c’est également celui en vigueur à Jérusalem et dans tout Israël après chaque attentat.

De trop rares voix s’élèvent parmi les musulmans pour dénoncer ces dérives outrancières.

Nous avons dans ces colonnes écrit qu’il appartenait aux musulmans « tolérants » de faire le ménage chez eux, en commençant par dénoncer les Imams intégristes qui doivent être expulsés par les autorités des pays d’accueil.

Si cet article vous a plu, vous pouvez vous inscrire à notre NewsLetter en cliquant ici

Si ces mesures ne sont pas prises immédiatement par les Gouvernants français, la vague bleue Marine qui a failli submerger la France aux régionales pourrait bien à l’avenir devenir gigantesque au point qu’aucun réflexe républicain ne pourrait l’arrêter. Il ne suffit pas de déclarer le soir des élections qu’il faudra changer de politique. Les gouvernants devront également reprendre en main l’éducation des enfants en fermant les écoles islamistes qui propagent ce venin qui pourrit la jeunesse musulmane, et intégrer les élèves dans des écoles républicaines.

Quand aux dirigeants et chefs religieux musulmans, il leur revient de toiletter leurs livres afin d’expurger tous les articles et autres Sourates médinoises sur lesquels se basent les intégristes, et d’apprendre d’autres valeurs à leurs pratiquants.

Le front musulman de plusieurs pays fédérés autour de l’Arabie Saoudite qui vient de s’élever pour combattre l’Etat islamique, ne pourra que comprendre la nouvelle politique de l’Occident face à cette guerre de religion.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/