Le Deal du siècle de Donald Trump partie 6

Le Deal du siècle de Donald Trump partie 6

21 décembre 2020 0 Par Eli

Quelles chances de réussite pour ce deal?

Les Dirigeants arabes régionaux qui assistent à la réunion pour le moment écoutent, ils sont pris entre l’enclume et le marteau, d’un côté l’Iran qui déstabilise la région ne peut être mis au pas que par les Etats-Unis, et contenu par Israël.

D’autre part, leurs populations locales remuent et veulent les destituer, car tous les pays musulmans ne sont dirigés qu’autocratiquement, lorsqu’il y a des élections, la religion est omniprésente et empêche toute opposition. Pour éviter de tout perdre, ils peuvent accepter le deal, c’est dans ce sens que le Roi d’Arabie a laissé les mains libre à son successeur pour explorer une nouvelle voie.

La quasi totalité des pays arabes a participé à cette conférence, Leurs dirigeants en sont sortis enchantés, ils considèrent depuis des années déjà que la guerre n’a que trop durée, que l’entité arabe qu’ils ont mise en place par le déplacement des populations à la suite du cesser le feu de 1949, que cette entité est devenue gênante, elle fait partie du problème donc pas de la solution. La présentation de la partie économique de ce deal les séduit, il sont prêts à avancer dans cette voie.

Si cet article vous a plu, vous pouvez vous inscrire à notre NewsLetter en cliquant ici

 

Le plan Marshall mis en place au lendemain de la Libération a permis à l’Europe d’émerger de ses ruines, c’est le volet économique mis en place avant tout accord de paix qui n’est toujours pas intervenu.

La construction de l’Europe démarrée au lendemain de la seconde guerre mondiale n’est toujours pas terminée. Elle a commencée par la Communauté européenne du charbon et de l’acier créée en 1952 entre 6 Etats, la France, l’Allemagne, l’Italie, et le Benelux, il n’y avait aucune paix signée. A noter que la France et l’Allemagne n’ont toujours pas signé la paix 74 ans plus tard, seul le traité de l’Elysée du 22 janvier 1963 régit des accords de bonnes relation entre les deux pays.

Nous pouvons présumer que la mise en place de l’E.E.M.O se déroulera sur des décennies, la durée du seul volet économique d’investissement est prévue pour 10 ans.

La réussite du projet permettrait de booster les affaires internationales redonnant du tonus à des entreprises européennes exsangues.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/